Les populations du département de Linguère, réunies autour du « Collectif Taxawu Djolof » ont marché ce dimanche à travers les artères de la ville de Linguère pour dénoncer la gestion qu’elles qualifient de nébuleuse et ces populations réclament l’audit de cette gestion puis le départ du Directeur de l’hôpital Maguette Lô .

Selon Oumar Thiam dit Graphique porte-parole du Collectif du Taxawu Djolof, les populations du département de Linguère déplorent et dénoncent vigoureusement les manquements graves notés au niveau de l’hôpital Maguette Lô de Linguère.

 » Le Collectif Taxawu Djolof a organisé cette marche ce dimanche 11 avril 2021, elle s’inscrit dans un contexte de conjoncture sociale très difficile accentuée par la pandémie de la Covid-19. Ainsi, la population du Djolof est affectée surtout dans le domaine sanitaire », martèle Oumar Thiam.

A en croire le porte-parole du collectif, pour atténuer la souffrance des populations démunies et de permettre à chaque citoyen de se soigner à moindre coût. Et, ces populations du Djolof réclament le départ immédiate du Directeur et l’audit de sa gestion.

Selon les manifestants demandent aussi le renouvellement du Conseil d’administration, l’arrêt de la vente des draps de lits de l’hôpital, renforcer le matériel du bloc opératoire, baisse de tarification, la prise en charge de l’amputation budgétaire, la prise en charge également globale du plan sésame et de la césarienne et l’érection de l’hôpital au rang de niveau 2, entre autres. Ainsi, au terme de la marche, le collectif Taxawu Djolof a remis un mémorandum au préfet du département.

Cependant, le préfet de Linguère, a salué la marche pacifique qui selon l’exécutif départemental, elle est conforme à la constitution et va transmettre leurs revendications aux autorités supérieures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

( vidéo)Incendie hôpital Magued Lo de Linguère :la commission santé de l’assemblée nationale présente ses condoléances aux familles éplorées

L’honorable Député Awa Gueye, présidente de la commission santé et présidente du collectif…