Pour rappel , le 24 avril 2021 , un incendie violent avait calciné 4 bébés gardés à la salle de néonatalogie du service de pédiatrie du centre Hospitalier de Linguère. Lequel incendie de la salle néonatalogie de l’hôpital Maguette LO de Linguère, continue toujours de faire des vagues de réaction. La dernière en date est celle du mouvement politique PACTE Djolof. En effet dans un communiqué qui nous est parvenu ledit mouvement regrette  les pertes en vies humaines occasionnées.

Selon le coordonnateur Me Massamba NDIAYE que nous avons joint au téléphone, le PACTE compte apporter sa modeste contribution aux familles implorées. Il appelle comme ils l’ont précisé dans leur communiqué à ce que les « sanctions idoines » soient prises pour tirer cette affaire au clair.

Le mouvement se dit être du coté des populations notamment du collectif Takhawu Djoloff et s’engage à proposer gratuitement ses services pour effectuer l’audit des installations sécuritaires du bâtiment. Il nous fait savoir également qu’un débat, sous forme de webinar auquel prendront part toutes les parties prenantes, sera organisé pour l’occasion.

Rappelons juste qu’avant le mois de ramadan ces fils du Djolof qui s’illustrent dans les actions citoyennes (social et les œuvres caritatives) avaient dans le cadre du SOLID’ACT CHALLENGE distribué un important lot de chaussures, des habits et du savon aux talibés des deux Daaras de Thiely Nord.

La rédaction (djolofdjolof.net)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Linguère / Visite du président : l’appel fort de Moussa Sow (Cojer) aux Djolof-Djolof pour un accueil triomphal

En clôturant sa tournée économique dans le Nord du Sénégal, le président de la République …