C’est pourquoi, la Cojer félicite son Excellence le Président Macky Sall qui, lors du sommet extraordinaire de la CEDEAO sur le Mali par viséoconférence ce jeudi 20 Août 2020, a invité la conférence des chefs d’Etat, à réapprécier les sanctions annoncées pour tenir compte des impératifs humanitaires.

Dans cette perspective, les denrées de première nécessité, les produits pétroliers et les produits pharmaceutiques ne devraient pas être concernés par l’embargo.

Accompagner le Mali par le dialogue pour un retour à l’ordre constitutionnel, telle est la position du Président Macky Sall.

La Cojer invite les différents acteurs de la crise malienne à mettre en avant l’intérêt exclusif du peuple malien qui aspire à vivre dans une paix durable.

Fait à Dakar le jeudi 20 Août 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

( vidéo)Incendie hôpital Magued Lo de Linguère :la commission santé de l’assemblée nationale présente ses condoléances aux familles éplorées

L’honorable Député Awa Gueye, présidente de la commission santé et présidente du collectif…