Au centre de santé Elisabeth Diouf de Dahra, le bloc opératoire reste toujours fermé et ce depuis 02 ans. Et pour cause, l’absence de technicien en anesthésie-réanimation. Les patients sont transférés dans les structures sanitaires de Linguère, Louga ou Touba pour subir une opération chirurgicale ou faire la césarienne pour les femmes enceintes .

Selon le président du comité de santé, Cheikh Niang, l’ouverture du bloc opératoire est une exigence étant donné que le district sanitaire de Dahra se situe dans une zone accidentogène où la plupart des personnes victimes d’accident perdent la vie au cours de leurs évacuations. M. Niang d’ informer toutefois, qu’une équipe du ministère de la Santé et de l’action sociale a fait l’état des lieux en vue d’y affecter un technicien en anesthésie-réanimation dans les jours à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Nécrologie : le directeur de publication de ‘’SourceA’’ Daouda Thiam en deuil

Le Gérant et directeur de publication du journal ‘’SourceA’’ est en deuil. Daouda Thiam a …