Le président sortant de la Gambie, Yaya Jammeh n’a pas du tout apprécié les injonctions de Paris et de Dakar l’appelant à céder le fauteuil du président de la république, à son vainqueur Adama Barrow. Dans une déclaration télévision hier, mardi 20 décembre, Jammeh est monté au créneau pour faire savoir à différentes chancelleries que «ce n’est pas à Paris que l’avenir de la Gambie va se décider».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Can 2019 : La date de publication de la liste des lions connue

Prévue ce lundi 20 mai, la publication de liste des joueurs sélectionnés par Aliou Cissé p…