(VIDÉO) LOUGA ‘’ZIAAR’’ SERIGNE ABASSE SALL: L’IMAM, DEMANDE À L’ETAT D’ACCORDER PLUS DE CONSIDÉRATION À LA FAMILLE DE SERIGNE ABASS SALL

«Sacrilège ne peut être plus grand que libérer un détenu finalement reconnu innocent après qu’il ait longtemps purgé sa peine» tel est le thème choisi, cette année à la 16ème édition du ‘’ziaar’’ de Serigne Abasse SALL célébrée la journée du dimanche 29 juillet 2018 au quartier Santhiaba Nord de Louga. L’occasion a été pour l’Imam imam de la famille Abass Sall et non moins leader du mouvement dénommé « Dolèl Deug » de mettre le doigt à la plaie à la communauté nationale en général.

Au plan politique, il a mis en exergue les nombreuses querelles au sein de la classe politique avant de s’étendre sur les conséquences qui peuvent s’avérer néfaste pour le devenir du Sénégal. Serigne Abdallah SALL a, par la suite, lancé un appel à tous les protagonistes du jeu politique à œuvrer certes dans la différence mais à tout faire pour consolider l’unité nationale autour du bien commun.

La justice n’a pas été en reste au nombre des questions abordées face à son auditoire. Il a invité ses compatriotes à méditer sur les voies et moyens de concevoir une justice équitable face à tous les citoyens. «Sacrilège ne peut être plus grand que libérer un détenu finalement reconnu innocent après qu’il ait longtemps purgé sa peine», conclut-il sur la question spécifique.

Au sujet des relations de la famille de Feu Serigne Abasse SALL avec l’État, le Khalife souligne pour le regretter l’absence de rapports cordiaux entre les deux parties malgré les nombreuses tentatives de rencontre de sa part avec le pouvoir temporel pour des échanges de vues sur plusieurs questions liées à la vie de la nation. Sur ses rapports avec les autres familles religieuses musulmanes du Sénégal, Serigne Abdallah Ibn Serigne Abasse les qualifie de magnifiques et excellentes au regard d’une fraternité musulmane cultivée par les ancêtres et ascendants.

Il a par ailleurs magnifié le rayonnement de l’Islam post-expansion à l’échelle mondiale grâce aux nombreuses pérégrinations entreprises par Cheikhal Islam El Hadji Ibrahima NIASSE dit Baye et de la communauté mouride représenté cette année par l’Imam de Darou Mousty mais aussi par Serigne Mahmadane Mbacké Ibn Serigne Mourtada.

A signaler que la ‘’ziaar’’ est marquée par une séance de lecture du Saint Coran suivie de causeries sur la vie et l’œuvre du vénéré Serigne Abasse SALL.

LOUGAWEBMEDIAS.COM

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.