(VIDÉO) LOUGA: UNE AMBULANCE MÉDICALISÉE, DON DE LA CROIX ROUGE À LA COMMUNE DE MBÉDIÈNE.

Autour du Sous-préfet Mbaye SY et du Maire de de la commune de Mbédiène Mame Thierno DIENG ainsi que de ses homologues de l’Arrondissement du même nom, des représentants nationaux et locaux de la Croix Rouge (CR) et de diverses notabilités de la localité, les populations ont solennellement manifesté leur satisfaction face à leur ambulance médicalisée offerte par l’institution humanitaire internationale.
La cérémonie de réception a eu lieu la matinée du lundi 13 août 2018 devant de la Mairie de Mbédiène.
Au nom des populations des 76 villages et 7 hamos constituant la collectivité locale qu’il dirige, le Maire DIENG, après les usages de bienvenue, a touché le sensible de son auditoire en rappelant le passage de feu son père Moustapha DIENG (président comité régional  de la CR de Louga). «Ce précieux don de la CR à la Commune de Mbédiène est destiné aux héritiers qui, à un moment ou à un autre, ont été enrôlés aux tâches exaltantes et humanitaire sous la bannière de son engagement de toute une vie durant», évoque-t-il avant de poursuivre: «J’invite les tenants et aboutissants de la gestion de cette ambulance médicalisée à en faire bon usage. Ce véhicule cristallise l’espoir de survie de beaucoup de malades (les femmes enceintes notamment) pour qui on a recouru jusqu’ici des moyens d’évacuation laissant à désirer».
De son côté, le président de la croix rouge  nationale, Abdou Aziz DIALLO s’est réjoui de l’attachement déjà manifesté des populations au véhicule ainsi réceptionné. «Je ne doute pas un seul instant du bon usage qui va en être fait. Pour rappel, cette ambulance est l’une des quinze médicalisées et destinées à différentes collectivités locales. Elles sont obtenues dans le cadre de notre partenariat salutaire avec l’ONG italien dénommé ANPAS», dit-il avant de conclure: «Nous aurions pu faire mieux ici et ailleurs. Mais vous comprenez bien que la CR qui, statutairement officiant dans le bénévolat, ne peut tout partout. Nous tenons très nos subventions des États dans des conditions qui ne nous permettent pas de répondre aux sollicitations des communautés nécessiteuses de nos services exclusivement humanitaires».
Clôturant la cérémonie, le Sous-préfet Mbaye SY emboite le pas aux précédents pour inviter à la gestion rigoureuse et efficiente du véhicule. «Le bien commun doit être géré dans l’intérêt général, pérenne et durable», comme pour conclure de la part de l’autorité
La cérémonie a été clôturée par la distinction d’une dizaine de citoyens au rang de «citoyens d’honneur de la ville». En effet, les plébiscités ont marqué la vie de la Commune de par leur dévotion aux tâches communautaires.
Cette clôture a été marquée en outre par l’offre hautement symbolique de deux béliers aux représentants de la CR dans l’imminence de la toute prochaine célébration de l’Aïd-el-kebir (Tabaski).

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.