(VIDÉO) LOUGA: OMAR BOUN KHATAB SYLA FAIT L’APOLOGIE DE L’INFRASTRUCTURE FERROVIAIRE COMME PALLIATIF AUX NOMBREUX ACCIDENTS AU SÉNÉGAL

Le regroupement des chauffeurs de la Région de Louga a tenu son Assemblée Générale (AG) durant la matinée du dimanche 18 mars 2018 dans les locaux au CDEPS de Louga. L’occasion a été saisie par le Lougatois Omar Boum Khatab SYLLA,
Directeur Général (DG) du Petit Train Bleu (PTB) de la Banlieue et Conseiller Juridique du Ministre des Transports de solliciter le soutien des professionnels du volants à la réélection du Président SALL. Selon lui, «Le soutien de 1007 chauffeurs et des leurs sera encore précieux pour la succession du Président SALL à lui-même au soir du 24 février 2019». Aussi, rappelle-t-il, «à l’occasion des Législatives de juillet 2017, nous avions bénéficié de leur soutien électoral pour faire jouir à Son Excellence le Président Macky SALL d’une majorité parlementaire confortable». Il s’est en outre réjoui du fait de l’honneur qui lui a été fait par les chauffeurs de présider cette Assemblée Générale (AG) au nom du président du Mouvement  » Dolly Macky » Mmamadou Mamour DIALLO en vue de manifester leur soutien au Chef de l’État. «Mon discours a été d’encourager ces professionnels du volant, les remercier pour cette excellente initiative dans un contexte où nous nous acheminons vers la présidentielle du 24 février 2019», rapporte-t-il.

Au sujet de la modernisation attendue dans le secteur des transports publics, le DG du Petit Train Bleu de s’avancer: «Nous œuvrons dans la perspective du développement de ce secteur de notre transport national global. Je suis très conscient, en tant qu’agent de ce secteur, des efforts encore immenses que l’État est en train d’accomplir pour le rendre plus performant. Nous avons des infrastructures de qualité réalisées depuis seulement 2012 et qui doivent être accompagnées de véhicules de qualité. N’occultons pas non plus la formation adéquates des acteurs du secteurs». Au sujet de l’insécurité relative aux nombreux accidents, M SYLLA soutient: «Nous vivons l’ère du ferroviaire.

Tous les experts en matière de transport public en sont arrivés à la conclusion que le développement du sous-secteur ferroviaire aura pour conséquence heureuse la réduction considérable des risques d’accident à défaut d’éradication. Qui plus est, c’est la meilleure garantie de la fluidité du transport en général en raison du décongestionnement qu’il confère. A ce sujet, le Président Macky SALL en avait fait le plaidoyer devant le FMI il y a un an de cela.

Aujourd’hui il y a le projet TER en sa phase de réalisation concrète. Mais aussi, le Chef de l’État nous a instruits pour qu’on aille au-delà de la Région de Dakar et de travailler à desservir les autres localités du pays».


LOUGAWEBMEDIAS.COM

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.