(VIDÉO) Louga: le joyau du CRFPE de Louga visité par bailleurs de fonds

Le tout nouveau flambant tout neuf Centre Régional de Formation des Personnels de l’Éducation (CRFPE) vient de recevoir la visite des bailleurs de fonds en délégation dirigée par Alice ALLBRIGHT du Global Partenership for Education (GPE) basé aux États-Unis. Étaient dans la délégation le Secrétaire Général du Ministère de l’Éducation représentant le Ministre Serigne Mbaye THIAM, le Maire Idrissa TALL de Nguidila, l’Inspecteur d’Académie de Louga… La directrice et les formateurs des enseignants de diverses catégories ont guidé la visite par leurs hôtes des coins et recoins du CRFPE où tout est flambant neuf. Le centre a été construit dans un espace intercommunal offert par un citoyen de la Commune de Nguidila dont le Maire a parlé à son nom aux différentes adresses à la presse.

«Notre compatriote qui a volontairement cédé son bail sur le terrain s’est montré conscient des enjeux de l’éducation dans la recherche du développement de notre pays», dit le Maire Idrissa TALL. L’Inspecteur d’Académie Bouh FALL embouche la même trompette pour louer le patriotisme du propriétaire du terrain dans l’aire communale de Nguidila. Il a promis de tout mettre en œuvre pour exhorter à une utilisation à bon escient des locaux qui, selon lui, va impacter positivement dans la qualité des différentes formations reçues par les enseignants du Sénégal. Quant à la directrice du centre Madame DIOP/Mariama NIANG, «Cette visite est une très belle initiative. En effet, nous venons tout juste d’occuper les locaux. Il s’agit d’une occupation provisoire, permettant justement de faire l’état des lieux et de voir ce qu’il y a à parfaire avant la réception définitive», introduit-elle avant de souligner que «C’est la première fois que les CRFPE sont équipés de la sorte avec un laboratoire et un espace multifonctionnel que nous avons visités. C’est dans le cadre du PAQEB que ce joyau a été conçu.

Toutes choses de cet environnement qui doivent impacter dans la qualité de la formation. C’est ce que les autorités ont compris en le mettant à la disposition de la formation initiale et continue des instituteurs et professeurs». Au sujet de la valeur globale de tout le CRFPE mis à neuf, la directrice de l’école de formation de préciser: «D’après la fiche technique mis à notre disposition par les autorités académiques, 875 millions de Francs CFA ont été injectés dans la construction du centre. Celui-ci est équipé en ordinateurs des salles à l’amphithéâtre d’une capacité de 400 élèves maîtres». A propos des différentes offres de formation pédagogiques, Madame DIOP révèle qu’ici «sont accueillis les instituteurs admis au centre sur la base de référentiels précis de formation à la suite d’un concours sur le plan national. Les CRFPE a reçu cette année 240 élèves maîtres dont 140 arabisants. Les 100 sont francisants.

D’ailleurs ils sont tous quasiment en fin de formation. Il y a également la formation continue et diplomante des instituteurs adjoints. Ceux-ci vont débuter leur session en septembre. Nous recevons également des professeurs du Moyen et du Secondaire dans la même perspective de formation continue». Enfin, au sujet des perspectives, elle ajoute que l’institution scolaire envisage d’«ouvrir une section de formation dans le cadre de l’alphabétisation en langues nationales. Nous aurons ainsi l’Education de Base des Jeunes et des Adultes (EBJA)».

Alice ALLBRIGHT, quant à elle, a exprimé toute sa satisfaction de l’exécution des travaux ayant déjà abouti à mettre en place un tel centre de formation répondant aux normes requises. Elle a exhorté cependant à un bon usage du joyeau ainsi mis en place par le partenariat salutaire entre différentes institutions internationales et l’État du Sénégal.
LOUGAWEBMEDIAS.COM

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.