(VIDÉO) LOUGA : L’ARD AU CHEVET DES COLLECTIVITÉS LOCALES ET DES CHAMBRES CONSULAIRES

Un observatoire national décentralisé permet d’appliquer sur le terrain les stratégies régionales de développement local à travers l’ARD. C’est la motivation principale de la réunion de ce jeudi 15 mars 2018 au centre culturel régional Mademba Diop de Louga.

Les autorités du sommet en tournées de contacts avec les services de la base, en présence de l’Adjoint au Gouverneur chargé du développement des préfets de Louga Linguère et de Kébémer ont fourni toutes les données passées à la loupe par les staffs administratifs et financiers. Après un long exposé de M. Sambou NDIAYE les exécutants sont désormais imprégnés des cadres juridiques institutionnels des structures opérationnelles à animer.

Les élus locaux mieux outillés vont s’impliqué d’avantage avec l’appui du secteur privé, l’orientation des ONG traditionnels et l’accompagnement de l’Etat pour le développement de leur terroir.

La spécifié de la 8e région se trouve dans les domaines de l’élevage (Linguère), de l’agriculture et du maraichage (Kébémer), agriculture et émigration (Louga). Ce qui constitue un bon exemple d’autogestion locale.

« Ce qui facilite la mise en œuvre concrète des initiatives à entreprendre, des stratégies à arrêter et l’atteinte des objectifs à viser ». T’elle est le sentiment général exprimé par l’assistance. Selon les participants, l’application de l’ACT 3 de la décentralisation de même que tous les programmes du genre doivent être concerté avec tous les acteurs impliqués.

En français et en wolof, le Chef de la délégation du Ministère de la Gouvernance Territoriale du plan et de l’aménagement du territoire a animé avec beaucoup d’approches pédagogique ce conclave tant souhaité par les collectivités locales et les chambres consulaires.

LOUGAWEBMEDIAS.COM

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.