Vers un clash entre Cheikh BĂ©thio et Me Wade

Ayant reçu des bulletins des renseignements généraux l’informant que les déclarations « explosives » de Cheikh Bethio lui crée une antipathie croissante dans le milieu confrérique mouride, Wade a appelé un intermédiaire très proche du cheikh pour lui demander de « Limiter les déclarations de Cheikh Béthio » sans que ce dernier ne soit frustré.

D’après nos sources, à la lecture des bulletins et après avoir visionné les vidéos, Wade aurait sorti un adage bien wolof que nous nous interdisons de redire par respect à la dimension du cheikh. Pour rappel, Cheikh Béthio dans une de ses interventions a dit « Serigne Saliou rek moye Serigne Touba, Mome rek nak moye Serigne Touba (…) té Maye Serigne Saliou ». Et pour matérialiser cela, une de ses Sokhna a dit dans une video, d’ailleurs supprimé de Youtube, « Cheikh bi, Yaw ya mome Magal gui ». Des déclarations qui, non seulement, ont fait sortir des petits fils de Serigne Touba de leur mutisme, mais plus grave, en haut lieu de la Confrérie, des « Teukkou » (menace) en bonne et due forme se sont fait entendre pour dire « bala gua né nameu, né fa ». Ce qui est sur est certain, comme les amateurs de lutte disent « Wakh bi diaratouko, le 25 Février lou waye wakhone di na léérr nagne ». Eh oui ! Qui peut fera et qui ne peut pas se taira ! 

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.