une seule guerre, un seul front : l’heure n’est pas la division

De probable menace à épidémie, on est finalement arrivé à une pandémie. C’est toute la planète qui est secoué par le Covid-19, un virus mortel, le plus mortel de l’histoire de l’humanité. Jamais un virus n’a encore fait autant de dégâts dans le monde. Presque tous les pays, toutes les nations sont touchés de plein fouet.

La Chine a ouvert le bal, mais apparemment, ils sont plus réactifs face à l’action inhumaine du Coronavirus, le tueur silencieux tapis dans l’air pour percer nos organismes en toute discrétion et toute négligence. Il faut au-delà des règles de conduite sanitaires, adopter une discipline de rigueur. En voilà une des bottes secrètes de la Chine, qui lui a permis de se tirer d’affaires. Autour de leur leader, comme un seul homme, les chinois ont pu vaincre la pandémie dans l’unité et la discipline.

Ne devrions-nous pas nous inspirer de cette belle leçon de civisme et de citoyenneté ? Le gouvernement du Sénégal a pris, dès l’aune de l’apparition de la pandémie, des mesures salutations de par la clairvoyance de son excellence Monsieur le Président de la République. Les mesures sanitaires, sécuritaires avec leurs panaché de réglementation sont celles d’un chef-visionnaire. Bravo Monsieur le Président !

Nous pouvons pour économie, faire abstraction de lister toutes ses mesures prises dans le cadre la « force Covid-19 », même s’il nous parait important de relever celle consistant à la distribution de denrées alimentaires aux populations. Voilà ce qui a mis la poudre au feu ! Des opposants encagoulés, au nom de la liberté d’expression, alertent l’opinion par des canulars dignes des contes de fées à endormir des enfants d’une garderie pour nous vendre des scandales futuristes qu’éventuels qui ont eu l’inintelligence d’exister que dans leurs cervelles de conspirateurs et de comploteurs pour qui tous les moyens sont bons pour arriver au pouvoir. 

Pourtant, il y a une constance difficile acceptable, une pilule amèrement avalable même pour un malade en agonie dont la vie est suspendue à un seul fil d’espoir.

L’opposition sénégalaise s’oppose pour dénigrer le pouvoir en place qui n’a eu que le tort d’entreprendre des initiatives en faveurs des populations qui les avaient bellement élus pour les représenter. Lorsqu’on une vision claire et un objectif à atteindre, la démarche est nettement trouvée. On ne titube pas, on ne tâtonne pas non plus. C’est la ligne de conduite du Gouvernement de Son Excellence Monsieur Macky SALL pour maintenir le cap de l’émergence enclenché depuis son accession à la magistrature suprême.

Nous avons parcouru la liste des donateurs ayant participé au fonds des mille (1000) milliards de FCFA. Elle est non seulement longue mais variée. C’est un fort élan de solidarité, qui fait ressortir le caractère humain de nos compatriotes. Il y’a même des étrangers, ce qui est formidables, en soi, la solidarité n’a ni de frontières encore moins de couleurs. C’est le cœur grand qui donne sans compter ni réfléchir.

Le plus frappant sur cette liste publié dans la presse, c’est qu’aucun membre de l’opposition encore moins de la société civile ni figure point. Pourquoi ? Voilà la question sans réponse de notre part. En veulent-ils au peuple sénégalais ? Je ne le pense pas vraiment  de n’avoir pas porté son choix sur eux !

Au lieu de se taire de raser les murs, face à leur posture déshonorante, ils veulent chercher un bouc-émissaire en jetant le discrédit sur les nobles actions menées par son le Gouvernement en faveur des populations. Ils sifflent au clairon en agitant des scandales sur les réseaux sociaux pour distraire les populations de leur absence de compassion à l’égard de la population.

 Hélas, le ridicule ne tue plus dans ce pays, le Sénégal, on cherche par tous les moyens médiatiques sur support internet à se faire remarquer.

Il n y a pas plus aveugle que celui qui ne  veut pas voir. On cherche par un tapage communicationnel à détourner l’opinion de l’essentiel, c’est-à-dire les mesures salutaires prises par le gouvernement depuis l’annonce de l’existence de cas de Coronavirus dans notre pays. Aucun membre du gouvernement, de même que les agents du secteur de la santé sont debout sur leurs pieds d’acier pour faire face à la pandémie. Et pendant de temps, l’ « opposition des réseaux sociaux » cherche à semer le doute dans la conscience collective par le mensonge et la désinformation.

Il n y a pas de scandales et il ne peut pas y avoir parce qu’on tous nos yeux sur les acteurs de la « Force Covid-19 ». Laissons les gens habilité faire le travail qui leur est dévolu, pour les populations ne meurent pas faim. Voilà ce qui vaille pour le moment !

Lheure est à l’union sacré autour du Président de la République pour qu’ensemble que l’on puisse, à l’image du peuple chinois, vaincre la pandémie et affronter les nombreux défis économiques qui nous attendent de pieds fermes.

La grande préoccupation est de relancer notre économie après avoir battu et bouté la pandémie hors de nos frontières.

Tous ensembles pour arrêter la propagation de la pandémie !

Que Dieu bénisse le Sénégal !

Amadou THIAM

Juriste spécialisé en Contentieux des Affaires

amadouhamadythiam@hotmail.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Mon point de vue sur la situation politique au Sénégal et dans le Continent africain en général (par Ibra Oumar Ly)

Pourquoi l’Afrique tarde-t-elle à décoller après plus d’un demi-siècled’…