Pour réduire le faussé qui existe entre Dakar et le reste du pays qu’il juge « énorme »,  Idrissa Seck est sûr d’avoir trouvé la solution. En campagne au fin fond du pays, le candidat de Rewmi promet de doter chaque commune que compte le Sénégal d’un budget d’investissement d’un milliard.

« Je fais le tour du Sénégal et le constat reste le même : le gap entre Dakar et les autres localités du Sénégal est énorme. Avec les problèmes auxquels sont confrontés les Sénégalais, à savoir le manque d’eau et de courant, de districts sanitaires et de bonnes routes, il faut un programme spécial d’investissement intitulé : ‘une commune, un milliard’ afin de faire le rattrapage et régler ces problèmes », dit-il.

« Vous devez me croire lorsque je vous le dis. Avec les grappes de convergence, nous avions réglé les problèmes de 1428 villages », ajoute l’ancien Premier ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

L’affaire Adama Gaye et le marché au poisson de Pikine débattue dans l’émission Keparu Africa

Avec Africa7 …