UCAD-Les étudiants du REDUCAD font du social et exigent la municipalité au payement de leur subvention

Les étudiants membres du rassemblement des étudiants de Dahra de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar réclament leur subvention municipale. Ils sont sortis de leur mutisme à l’occasion d’un « ndogou » organisé, ce lundi, au sein du campus social.

Pour Daouda Ka, président du Reducad, il est temps que la municipalité réagisse pour pouvoir alléger la souffrance des étudiants qui peinent à joindre les deux bouts du fait disent-ils des nombreuses charges liés aux études.

Revenant sur la portée de la distribution des vivres, l’amicale des étudiants entend cultiver la solidarité et l’entraide entre eux.

« Nous avons pris l’initiative d’organiser d’offrir ces repas à nos camardes du Djoloff et d’ailleurs pour couper leur jeune dans le but de se conformer aux préceptes de l’islam surtout à cette période de ramadan » a indiqué Moussa Ndiaye, président de la commission sociale du reducad.

Plusieurs personnalités du Djoloff ont eu faire le déplacement pour communier avec les étudiants. Parmi, on peut citer, Idrissa Samb, inspecteur des impôts et domaines, Diamil, Sow, conseillère départementale, Me Daouda Ka, premier adjoint au maire de Thiarny, Samboury Ka, contrôleur des impôts et domaines, Moumi Ka, femme d’affaire,  entre autres invités.

Prenant la parole, les hôtes ont tour à tour magnifié la portée sociale de la rencontre. Ils ont félicité le bureau de l’amicale e de l’initiative avant d’inviter les étudiants à redoubler d’efforts pour perpétuer le modèle de réussite dont ils font montre.

Daouda Ka et des camarades ont vivement remercié leurs invités qui ont à leur avis n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de l’évènement.

Une contribution de 120.000fr reçue à travers l’élan de solidarité d’Idrissa Samb, à l’intention des étudiants.

En sus de l’enveloppe financière d’un million cinq cent vingt et un mille (1.521.000fr) offerte, la semaine dernière à l’amicale des étudiants, Idrissa Samb est encore revenu à la charge au grand bonheur de ces derniers.

L’inspecteur des impôts et domaines a à nouveau apporté  aux universitaires une enveloppe de cent vingt mille francs (120.000fr) dans le cadre de l’élan de solidarité qu’il avait initié à travers les réseaux sociaux en vue d’aider ces derniers à la recherche d’un logement.

« En tant qu’anciens étudiants de l’Ucad, nous sentons combien sont scrabbles les conditions de nos frères à la recherche de la nourriture, du logement, du transport  de l’hébergement entre autres » a expliqué Idrissa Samb.

M.Samb a profité de la remise de l’enveloppe pour inviter les étudiants à redoubler d’efforts. « On peut être issu d’une famille démunie et être d’un rang social très respectable dans cette société » a-t-il lancé à l’endroit des étudiants qui l’écoutaient religieusement.

Djoloffactu.com

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.