Trois Premiers Ministres en trois ans: le régime semi-présidentiel l’argumentaire faible de Monsieur le Président Macky Sall (Dr Ahmadou Tidiane Niang))

A Monsieur Le Président,

Monsieur Le président  à travers votre interview accordée à la télévision TV5 lors de votre séjour aux Etats-Unis d’Amérique vous avez déclaré que vous ne voyez pas beaucoup, la nomination de trois premiers Ministres en l’espace de trois ans. Votre argumentaire était que le Sénégal a un régime semi-présidentiel et que c’est le Président de la République qui définit la politique de la nation. Nous sommes parfaitement en phase avec vous Monsieur le Président de la République. Ce que vous avez oublié de mentionner, à moins que le Premier Ministre ne soit qu’une poupée sans fonction aucune, n’est pas que c’est le premier qui anime son équipe de Ministres mise en place pour exécuter la politique du chef de l’état. A moins que, sans  nous le sachions c’est la présidence qui anime cette équipe de Ministres nommée par le Premier Ministre.

Le gravissime de la nomination de trois Premiers Ministres se trouve dans  le retard de l’exécution des grands projets du chef l’état. A ce que je sache un nouveau Premier Ministre avec une nouvelle équipe mise en place aura besoin de quelques mois pour s’imprégner  des grands dossiers en exécution mais aussi mettre en exergue les nouveaux projets de l’état. Faisons un calcul simple donc nous donnons 3 à 6 mois le temps nécessaire  pour les nominations de nouveaux ministres, les changements de quelques directeurs de cabinets et de directeurs généraux par les nouveaux ministres mais aussi être en diapason des dossiers légués par leurs prédécesseurs. Il y’aura 9 à 18 mois de temps perdus sur un mandat de 5 ans. A cela s’ajoute le temps qui sera alloué au futur referendum qui sera organisé avant la fin du mandat du Président de la République.

Monsieur, Le président de la République, la multitude de ces nominations de Premiers Ministres n’est d’autre que le reflet de votre manque de vision claire d’un projet de société. Une rigueur plus accrue doit être soumise à vos conseillers tapis dans l’ombre qui ne font que créer une bicéphalie entre la primature et la présidence pour engendrer la défenestration de vos Premiers Ministres à des fins uniquement politico-politiciennes. Je concède à votre parti « l’accélération de la cadence ». Mais cette accélération de la cadence nécessite une vision nette et claire mais aussi constante dans les réalisations des grands projets du chef de l’état.

Espérons que Mohammed Dionne, votre nouveau homme de confiance, puisse être l’homme de la situation capable d’exécuter convenablement votre politique gouvernementale. Personnellement, ma conviction est que la nomination d’un quatrième ministre avant les prochaines échéances électorales serait politiquement suicidaire.

Dr Ahmadou Tidiane Niang
Veterinary Medical Doctor
Master Public Health
United States of America
ahmadoutiniang@yahoo.fr

 

Dr Ahmadou Tidiane Niang

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.