Encore des suspicions dans la cité religieuse de Touba ! Des responsables politiques appartenant à la coalition des FAL 2012 sont accusés de récupérer des cartes électeurs proposant des places dans des cars affrétés pour les besoins du Magal de Porokhane.

Les accusations proviennent de l’opposition, de manière générale, et de la jeunesse « apériste », en particulier. En effet, selon ces derniers, « des membres de la fédération libérale de Touba ont mis à la disposition des certaines femmes leaders d’organisations féminines locales des véhicules de transport. En contrepartie, ces dernières sont tenues de leur procurer des cartes électeurs en échange des places disponibles ». A à croire notre interlocuteur, «  l’opération clandestine a lieu depuis deux semaines ». Interpellés, certains leaders du Pds ont balayé d’un revers de main de telles accusations.

Le Magal de Porokhane aura lieu le 22 mars prochain, c'est-à-dire 72 heures avant le second tour de la Présidentielle.

 

Mamadou Moustapha MBAYE (APPEL)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Entretien avec Daouda DIAW en prélude à la 9eme édition des prix d’excellence Djoloffactu