Alors que l’hivernage tire à sa fin,le président force paysanne au plan national l’ancien parlementaire Aliou Dia invite le gouvernement du Sénégal à prendre toutes les dispositions idoines pour que les paysans ne soient pas lésés. En effet le leader force paysanne nationale espère enregistrer une bonne production dans le monde rural au grand bonheur de ces derniers.Ainsi cela est un défis déja relevé,l’autre défis selon Aliou Dia est celui de la commercialisation de l’arachide.Pour réussir la campagne de commercialisation des arachides, à en croire l’ancien député Aliou Dia ,il va falloir monter des schémas qu’il faut avec des structures comme la Sonacos ,Wawo,CAIT Touba,Copéol qui contribuent largement à la commercialisation des arachides nous apprend le patron des forces paysannes .Il faut que les autorités de tutelle trouvent de l’argent dans les banques offshores comme des banques nationales pour pouvoir acheter comptant la production dixit Aliou Dia.En attendant Aliou Dia alerte afin d’attendre le mois de janvier que le Sénia organise des réunions pour pouvoir fixer des prix en se référant sur le marché international.Dans tous les cas d’après Aliou Dia l’Etat doit adapter un dispositif efficient afin que l’argent soit sur place précédant la date de la campagne arachidière ce qui fait l’affaire des cultivateurs.
Parlant du prix du kg d’arachide,le président des forces paysannes dira qu’il va laisser cela à la primeure au Sénia toutefois ce dernier demande au Sénia de tenir compte du marché local mais également du sacrifice des paysans pour que le secteur agricole leur nourisse.
Salla Ndiaye , Envoyé spécial à Touba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Abus de confiance, escroquerie : L’ex-ministre Habib Sy, trainé en justice par un homme d’affaires

Actusen.com – Habib Sy est traîné en justice par un nommé Alioune Badara Thiane, un …