Les populations de Thiargny,village natal de Djibo Leyti Ka,sont confrontés à un lot de problèmes. L’information a été donnée,lors de la visite du leader de l’URD,par le président de cette communauté rurale,Maham Ka.Le village de Thiargny, selon Maham Ka, est l’un des villages les plus laissés en rade au Sénégal. ‘’ Notre village manque de tout.Le poste de santé est en état de délabrement très avancé , vétuste.Il n’y a même pas une maternité.Les patients(garçons et filles) sont internés dans une même salle’’,a lancé le président de la communauté rurale.

 

Il a précisé que son village est enclavé car les routes font défaut.’’Notre localité est inaccessible pratiquement, à défaut des routes.Nous éprouvons des peines énormes pour se rendre à Linguère, Dahra,Thiel ou Gassane. Aujiurd’hui, on ne peut pas parler de developpement d’une contrée,si elle n’a pas de route’’,rencherit-il

Il poursuit que son village est en proie aux voleurs,qui rôdent la nuit ,et ne laissent rien sur leur passage. L’autre doléance, poursuit-il, est liée au manque de l’electricité.Pour lui,Thiargny est le seul village éclairé dans toute la communauté rurale et pourtant ,il ya d’autres grands villages comme Khogué,Lindé, Guélewar et Lollol.Parlant du liquide précieux,qu’est l’eau, Maham Ka,se désole, de la rareté de ce liquide dans certaines zones de sa collectivité locale. . Après avoir fait part de ses préoccupations, le président de la communauté rurale de Thiargny, Maham Ka, a  exhorté les autorités compétentes  de venir en rescousse à son village que  Thiargny se developpe.

Massamba Ndiaye

Massamba Ndiaye

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

L’inspecteur Idrissa Samb est l’invité du 131e numéro de Pencum Djoloff