Les étudiants ressortissants du Djoloff, de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar ont initié une caravane pour la libération sans condition de Khalifa Sall. Ces derniers, soutenus par leurs camarades, élèves, parents et sympathisants du maire de Dakar ont sillonné les différentes artères de la commune de Linguère pour sensibiliser et prendre à témoin à toute l’humanité les conditions de détention de Khalifa Sall.

Vêtus de T-shirts à l’effigie de leur mentor ont arboré des pancartes où l’on pouvait lire « Libérez Khalifa Sall », « khalifa Sall, un détenu politique » entre autres slogans.

Partout et à chaque arrêt de leur progression, les « khalifistes » saisissent l’occasion pour expliquer aux populations péripéties qui ont fallu l’incarcération de leur leader.

« khalifa Sall est blanc comme neige on ne peut rien lui reprocher .C’est seulement parce qu’il  est le potentiel adversaire du régime en place qu’on veut lui mettre des bâtons dans les roues» scandent-ils à chaque moment de la rencontre d’une foule.

Les étudiants, très déterminés à aller jusqu’au bout de leur combat entendent  multiplier leur élan de solidarité et dans d’autres contrées.

Selon Ousmane Ndiaye, membre du comité d’initiative, leur seul objectif est  de prendre à témoin l’opinion que Khalifa Sall est détenu de façon arbitraire. Mais aussi de montrer également qu’il y a une opposition présente dans le département de Linguère, une opposition féroce prête à se battre pour la préservation des libertés individuelles.

Il a lancé un appel aux jeunes de rejoindre la caravane de libération de Khalifa Sall. La bataille ne fait que commencer et nous allons nous battre jusqu’à ce que Khalifa Sall devienne président de l’assemblée nationale puis de la république du Sénégal.

Pour rappel, Khalifa Sall avait été placé sous mandat de dépôt depuis le 7 mars dernier par la chambre d’accusation du tribunal de Grande instance de Dakar dans l’affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar.

Ce Dimanche, la caravane des étudiants se rendra à Dahra, à l’occasion du marché hebdomadaire pour la même cause.

Ndèye Mingué SECK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Idrissa Sow : « Comment j’ai planifié le braquage de Koumpentoum »

Tous les auteurs présumés de l’attaque auraient avoué leur implication dans le braqu…