Le cri de cœur des responsables du lycée Alboury Ndiaye de Linguère a atterri dans l’oreille du ministre de l’éducation nationale.

Au lendemain de la table ronde qui a permis de mobiliser tous les fils du Djoloff, le censeur à la tête d’une délégation a été reçu par le Ministre de l’éducation.

Serigne Mbaye Thiam qui s’est arrêté à Linguère au domicile de son collègue Aly Ngouye Ndiaye pour une pause santé était en partance pour Matam où il devait présider un CRD spécial ce lundi..
Dans son exposé, le censeur a regretté que le lycée avec 36 classes pédagogiques ne dispose que de 26 salles physiques. « Nous squattons des salles dans d’autres structures de jeunesse ou des bureaux administratifs pour faire les cours » souligne -t- il .

Serigne Mbaye THIAM, très sensible aux conditions difficiles de travail dans cet établissement, a demandé au directeur des constructions scolaires et au directeur de l’enseignement moyen secondaire de voir rapidement une formule pour apporter un soutien à la communauté éducative de Linguère.

Séance tenante, les Directeurs ont émis l’idée de réfléchir à éventuellement construire des salles de classes dans le site déjà retenu pour abriter le futur lycée.
Serigne Mbaye Thiam a cependant souhaité que les efforts soient déployés pour aller dans le sens de construire un lycée digne de la ville de Linguère.

Des sources sûres indiquent que le ministre Aly Ngouille NDIAYE qui a offert un million de FCFA pour construire une salle de classe serait entrain de faire des démarches pour un partenariat avec le PAISD qui appuie des communautés à la construction d’infrastructures sociales de base.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Linguère : Elles découvrent leur mari mort, pendu à un arbre

Les habitants du village de Bélél Héndé situé à 15 km de la commune de Labgar (département…