La décision a été prise en conseil des ministres. Le président de la république a demandé au gouvernement de hâter le processus de consultation des acteurs pour la mise en œuvre du permis à points. Une mesure qui vise à renforcer les sanctions relatives aux infractions du code de la route. Le chef de l’état a, par ailleurs demandé au gouvernement de réglementer l’accès des zones urbaines aux gros porteurs et d’accélérer le programme national de renouvellement de transport collectif et de gros porteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Mbeuleukhé : La ziarra Thierno Baila prévue du 2 au 3 novembre