Scandale du Prodac : Des soutiens de Mame Mbaye Niang mouillent Amadou Bâ

Les proches de Mame Mbaye Niang, ministre du Tourisme démissionnaire, accusent Amadou Bâ, ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, d’avoir «orchestré une sale cabale» contre leur mentor.
«Il est question au niveau du Programme national des domaines agricoles communautaires (Prodac) de deux contrats, précise Pierre Jean Ndiaye, porte-parole des jeunes proches de Mame Mbaye Niang, repris par L’AS : Un technique avec Green 2000 et un autre financier avec Locafrique.»
«Or ici, se fâche-t-il, d’évidence, on parle de carnage financier dans le pré-rapport de l’Igf. Comment notre camarade pourrait-il être en cause alors qu’il n’a rien négocié, ni signé de contrat financier ? Cela est du ressort exclusif du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan (Amadou Bâ) qui assure la tutelle financière du (Prodac).»
Dans cette affaire, Pierre Jean Ndiaye ne s’explique pas «pourquoi (Amadou Bâ) a pu signer avec Locafrique qui est entreprise de crédit-bail». Sachant, soutient-il, que «cette même société (Locafrique) emprunte à la Banque centrale un taux de 7,5% alors que l’Etat pouvait avoir un taux moins élevé».
Setal.net

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.