Santé : Lutte contre le paludisme à Linguère, le projet BAMP (Bonjour Africa Malaria Product) imprègne des centaines moustiquaires

Depuis quelques années temps, le projet BAMP, initié par un natif du djolof, Bouna Sémou Ndiaye, résidant aux USA, ne cesse de venir en rescousse aux populations du djolof, surtout  en santé. Ce projet  a commencé avec un don de médicaments  d’une manne financière importante. Après cette offre importante de médicaments, tant appréciée par les acteurs de la santé du département de Linguère, c’est le tour des moustiquaires .Tout cela dans le seul souci de lutter efficacement contre la malaria, très fréquente à Linguère, surtout en période d’hivernage et qui fait des ravages énormes. La septième édition, 2013, il s’agit d’imprégner encore les moustiquaires, mises à la disposition du district sanitaire de Linguère, depuis 4 ans. Rappelons que ces moustiquaires, sont d’une valeur de 4.500.000 de nos francs. ’’Nous attendons de ces actions, qu’elles soient au bénéfice du Djolof, sans chapelle politique ou de race’’ nous dit, un des collaborateurs, Iba Gueye, avant de dire que’’ Ce qui nous intéresse, c’est la lutte contre le  palu. Nous ferons de sorte que la bonne santé régne dans notre contrée.’’

Tout fils émérite du djolof, doit copier cet exemple noble, afin de venir en rescousse aux populations du terroir qui sont dans le besoin.

Masse Ndiaye, correspondant permanent à Linguère

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.