Le Roi du Maroc lance les travaux de réalisation de la 4ème centrale du complexe solaire Noor Ouarzazate.

Le Roi Mohammed VI est arrivĂ©, le samedi 1er avril 2017 Ă  Ouarzazate, pour donner le coup d’envoi de la construction de la station Noor 4, quatrième tranche du plus grand Complexe thermo-solaire du monde Noor Ouarzazate avec une capacitĂ© totale pouvant atteindre Ă  terme 582 MW.
Ce nouveau site, d’une superficie de 137 hectares et dont les travaux devraient se terminer Ă  la fin du 1er trimestre 2018, aura une capacitĂ© de 170 MW et nĂ©cessitera un investissement de 220 millions de dollars.
Ce site Ă©nergĂ©tique photovoltaĂŻque viendra complĂ©ter les centrales Noor I, plus grande centrale mono-turbine au monde Ă  ce jour, Noor II, dĂ©veloppĂ©e sur une surface de 680 hectares et  d’une puissance de 200 MW et Noor III dĂ©veloppĂ©e, quant Ă  elle,  sur une surface de 750 hectares d’une puissance de 150 MW.
Ces projets ont permis d’activer les leviers de développement socio-économique à travers la mise en place d’actions dans la santé, l’éducation, l’agriculture, l’entreprenariat et l’animation culturelle et sportive. Ainsi, plus de 20.000 personnes ont pu bénéficier de ces mécanismes de solidarité, plus de 30 douars ont pu être alimentés en eau potable et 4 d’entre eux reliés au réseau routier national, réduisant ainsi leur désenclavement territorial.
Ils traduisent l’intĂ©rĂŞt particulier qu’accorde le Roi Mohammed VI aux projets Ă©nergĂ©tiques, vĂ©ritable levier de dĂ©veloppement, de lutte contre la pauvretĂ© et de croissance inclusive profitable Ă  tous, et sa volontĂ© de promouvoir davantage l’expertise du Maroc dans un secteur Ă  la pointe de la technologie et porteur d’une rĂ©elle valeur ajoutĂ©e, et ce, dans l’intĂ©rĂŞt Ă  la fois du Maroc et du Continent africain dans son ensemble.
Le Maroc, en investissant son dĂ©sert,  met le cap sur une Ă©nergie presque inĂ©puisable et surtout renouvelable, le solaire, et tous ces projets, lancĂ©s par le Souverain marocain, ouvrent Ă  la rĂ©gion Draa-Tafilalet de nouveaux horizons Ă©conomiques pour une meilleure intĂ©gration dans la dynamique nationale,  confortent le Maroc dans sa stratĂ©gie des Ă©nergies renouvelables. Une stratĂ©gie que le Roi Mohammed VI a bien voulue volontariste, globale, multidimensionnelle, alliant formation, recherche et dĂ©veloppement, telle la crĂ©ation de l’UniversitĂ© Polytechnique Mohammed VI de Benguerir.
Le parc solaire Noor Ouarzazate, d’une Ă©tendue totale de plus de 3000 hectares et d’un investissement de plus de  02 milliards d’Euros, a pour objectif, de fournir en Ă©lectricitĂ© des millions de foyers, de rĂ©aliser le chiffre de 52% des besoins Ă©nergĂ©tiques du Maroc en provenance des Ă©nergies renouvelables en 2030, de rĂ©duire fortement sa dĂ©pendance Ă©nergĂ©tique extĂ©rieure et par consĂ©quent de gĂ©nĂ©rer des impacts positifs sur sa facture en hydrocarbure et de  rĂ©duire de 32% ses Ă©missions de gaz Ă  effet de serre d’ici 2030, conformĂ©ment Ă  son engagement Ă  Paris lors de la COP 21.
Le projet solaire Noor Ouarzazate, la centrale Ă©olienne gĂ©ante de Tarfaya, la plus grande d’Afrique, et les grandes Ă©tendues photovoltaĂŻques du Centre du Maroc positionnent ce pays  parmi les pays de la planète les plus avancĂ©s en terme de production d’énergies vertes.
A noter que le plan solaire Noor envisage la construction d’une sĂ©rie de centrales solaires multi-technologiques Ă  Midelt, Laayoune, Boujdour et Tata, pour une capacitĂ© minimum de 2.000 MW, soit 14% de la capacitĂ© Ă©lectrique installĂ©e au Maroc.
Ces projets s’inscrivent, au final, en droite ligne de la vision du Roi Mohammed VI d’optimiser l’exploitation des ressources naturelles du Maroc, de prĂ©server son environnement, de pĂ©renniser sa croissance Ă©conomique et sociale et d’assurer l’avenir des gĂ©nĂ©rations futures.
Farid Mnebhi.

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.