Le Roi du Maroc lance officiellement le projet pharaonique du Gazoduc Maroc-Nigéria

C’est fait ! Le Roi Mohammed VI du Maroc et le Ministre nigĂ©rian des Affaires Etrangères, Geoffrey Onyeama, ont prĂ©sidĂ©, le lundi 15 mai 2017 au Palais Royal  de Rabat, la cĂ©rĂ©monie de signature d’accords entre le Maroc et le NigĂ©ria concernant la mise en oeuvre de deux projets titanesques ,conclus le 02 dĂ©cembre 2016 Ă  Abuja (capitale du NigĂ©ria) lors de la dernière visite du Souverain marocain dans ce pays, Ă  savoir le gazoduc transafricain et la plateforme de production d’engrais.

Ce futur gazoduc Nord-Ouest africain, un pipeline de gaz long de près de 5000 km, longera la cĂ´te Ouest africaine d’une dizaine de pays jusqu’au Maroc, avec une Ă©ventuelle extension vers l’Europe via l’Espagne et devrait mobiliser plus 20 milliards de dollars d’investissements.
L’objectif de ce gazoduc est d’accĂ©lĂ©rer les projets d’électrification dans toute la rĂ©gion de l’Afrique de l’Ouest et de crĂ©er un marchĂ© rĂ©gional compĂ©titif de l’électricitĂ©, de permettre au NigĂ©ria d’accroĂ®tre ses exportations gazières, de favoriser des complĂ©mentaritĂ©s positives, des synergies durables et des approches inclusives afin de placer toute la rĂ©gion sur le chemin d’une croissance plus forte et plus verte.

Ce prodigieux projet provoquera, Ă  ne point en douter, un changement profond dans l’économie des pays qu’il va relier et aura donc un impact positif direct sur plus de 300 millions d’habitants mais aussi chamboulera la gĂ©opolitique et l’Ă©chiquier Ă©nergĂ©tique mondiaux, confirmant la justesse de la vision du Roi Mohammed VI qui dĂ©fend une Afrique maĂ®tresse de son destin qui a en main son propre dĂ©veloppement car conçu par les Africains et pour les Africains.

S’agissant de l’accord relatif Ă  la plateforme de production d’engrais, il permettra le renforcement des capacitĂ©s de production et de distribution d’engrais au Nigeria, la modernisation du secteur de l’agriculture, Ă  travers notamment le dĂ©veloppement d’une plateforme de produits chimiques basics, l’utilisation d’engrais de qualitĂ©, adaptĂ©s aux sols et aux cultures nigĂ©rians mais aussi de faire bĂ©nĂ©ficier le NigĂ©ria de l’expĂ©rience et de l’expertise marocaine pour dĂ©velopper le secteur des phosphates.

Cet accord de partenariat, conclu entre le Maroc et le Nigéria, englobe la totalité de la chaine de valeur agricole, partant de la mise en place de solutions fertilisantes adaptées à la nature des sols et des cultures nigérians, à la disponibilité des engrais sur le marché nigérian et à la mise en place de mesures d’accompagnement auprès des agriculteurs locaux et constitue un modèle de coopération Sud-Sud.
En conclusion, la signature de ces deux accords, sous la Présidence du Roi du Maroc et du Ministre nigérian des Affaires Etrangères, atteste de la réussite du partenariat Rabat-Abuja et constitue un nouveau jalon dans la coopération Sud-Sud qui aura un impact positif sur le développement socio-économique du continent africain.

Ces mégaprojets, conçus par les Africains pour les Africains, sont l’illustration parfaite de la diplomatie de la parole et de l’action du Souverain marocain et une nouvelle concrétisation de sa vision d’une Afrique maîtresse de son destin, confiante en son avenir.
La cérémonie officielle de signature de ces deux accords a été vivement saluée par les pays africains et largement couverte par la presse internationale et suivie par de nombreux experts et opérateurs économiques et financiers internationaux.

Farid Mnebhi.

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.