Riz de la vallée : le prix au producteur fixé à 120 francs

Le prix au producteur du riz paddy de l’hivernage a Ă©tĂ© fixĂ© Ă  120 francs. Cette dĂ©cision a a Ă©tĂ© prise Ă  l’issue de nĂ©gociations qui ont rĂ©uni, jeudi, les diffĂ©rents acteurs de la filiĂšre notamment les agriculteurs et les riziers avec comme facilitateurs les responsables de la SociĂ©tĂ© d’amĂ©nagement des terres du Delta et de la FalĂ©mĂ© (SAED) et du ministĂšre du Commerce.

Pour une bonne campagne de contre-saison Saliou Sarr a profitĂ© de l’occasion pour interpeller les autoritĂ©s Ă  propos d’une Ă©ventuelle solution Ă  la mĂ©vente du riz «Les discussions ont Ă©tĂ© difficiles parce que les producteurs ont encore au travers de la gorge la mĂ©vente constatĂ©e du riz de la vallĂ©e concurrencĂ©e par le riz indien entrĂ© Ă  un prix trĂšs bas sur le territoire national», a dit le prĂ©sident du ComitĂ© interprofessionnel du riz.
Selon lui tous les efforts consentis par les autorités pour aider les producteurs les obliges à accepter ce prix.

«Finalement, vu les efforts faits l’Etat avec la dette Ă©pongĂ©e au profit des producteurs et les subventions qui leur ont Ă©tĂ© consenties, nous avons acceptĂ© ce prix de 120 francs», a dit M. Sarr.

Dans la mĂȘme veine ce dernier a invitĂ© les autoritĂ©s Ă  acheter le stock Ă  un bon prix pour les producteurs soit 240 francs le kilogramme.

«Avant d’aller en campagne, nous voulons d’abord Ă©couler ce stock», a dĂ©clarĂ© Saliou Sarr tout en rĂ©affirmant l’engagement des producteurs Ă  atteindre l’autosuffisance en riz avec l’accompagnement des autoritĂ©s Ă©tatiques.

Les producteurs ont aussi plaidé pour la mise en place rapide du fonds de commercialisation et de bons mécanismes de financement pour la contre-saison.

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.