Riz de la vallée : le prix au producteur fixé à 120 francs

Le prix au producteur du riz paddy de l’hivernage a été fixé à 120 francs. Cette décision a a été prise à l’issue de négociations qui ont réuni, jeudi, les différents acteurs de la filière notamment les agriculteurs et les riziers avec comme facilitateurs les responsables de la Société d’aménagement des terres du Delta et de la Falémé (SAED) et du ministère du Commerce.

Pour une bonne campagne de contre-saison Saliou Sarr a profité de l’occasion pour interpeller les autorités à propos d’une éventuelle solution à la mévente du riz «Les discussions ont été difficiles parce que les producteurs ont encore au travers de la gorge la mévente constatée du riz de la vallée concurrencée par le riz indien entré à un prix très bas sur le territoire national», a dit le président du Comité interprofessionnel du riz.
Selon lui tous les efforts consentis par les autorités pour aider les producteurs les obliges à accepter ce prix.

«Finalement, vu les efforts faits l’Etat avec la dette épongée au profit des producteurs et les subventions qui leur ont été consenties, nous avons accepté ce prix de 120 francs», a dit M. Sarr.

Dans la même veine ce dernier a invité les autorités à acheter le stock à un bon prix pour les producteurs soit 240 francs le kilogramme.

«Avant d’aller en campagne, nous voulons d’abord écouler ce stock», a déclaré Saliou Sarr tout en réaffirmant l’engagement des producteurs à atteindre l’autosuffisance en riz avec l’accompagnement des autorités étatiques.

Les producteurs ont aussi plaidé pour la mise en place rapide du fonds de commercialisation et de bons mécanismes de financement pour la contre-saison.

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.