Dans sa dernière sortie, le chef de file de Rewmi, malgré sa proximité 1avec Alioune Badara qniang, son cousin, a fermement annoncé son absence à la cérémonie de levée du corps du défunt. « En application des gestes barrières et de la règle concernant la non-participation à tout rassemblement de plus de 10 personnes, j’ informe l’opinion que je ne serai pas présent à la levée du corps de mon cousin Alioune Badara Niang prévue demain à l’hôpital principal » avait écrit Ndalal Kadjoor.

Ce propos lui a valu des critiques dans certaines sphères. Mais le temps a semble lui avoir donné raison. Car, 48h seulement après cette déclaration, il a été conforté par le directeur de l’hôpital Fann, le Pr Colonel Mame Thierno Dieng a l’occasion du Conseil présidentiel sur le Coronavirus. « C’est principalement lors des cérémonies funéraires que le virus se propage car c’est le lieu de rencontre des notables et guides religieux. Les traçages effectués sur les malades ont démontré que lors de ces cérémonies que la majeure partie d’entre les patients, surtout les personnes âgées, ont chopé le virus » a renseigné le médecin

Mieux, le président Macky Sall a aussi appuyé cette thèse en invitant les sénégalais à éviter ces rassemblements.

Le chef de l’état ne s’est pas limité à alerter, il a enjoint le ministre de l’intérieur de faire respecter les mesures prises dans ce sens.

Ainsi, avec la sortie du ministre qui évoque les cérémonies familiales dans les listes des interdictions, l’on note que la sortie de Idrissa Seck a dû être prise comme un conseil non officiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

AUJOURD’HUI: 17 septembre 2018, décès d’Aly Saleh, premier maire de Dahra Djolof

Aly Saleh est l’une des identités remarquables de la commune de Dahra Djolof qu’il a dû re…