L’ancien président de la Gambie Yaya Jammeh enterrait ses victimes aux Sénégal. Human Right qui le souligne dans un rapport, évalue à 56 le nombre de victime de l’ancien homme fort de Banjul.

Le rapport révèle aussi que les massacres ont été l’oeuvre de “Junglers”, l’escadron de la mort de Jammeh. Deux sénégalais figure sur la liste des victimes.

Actusen.sn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Urgent : CDC, exit Aliou Sall

Alors que ses partisans s’érigent pour empêcher sa démission, Aliou Sall a pris sa décisio…