Résultat CFEE 2015, Linguère enregistre un taux de réussite de 33,88% et s’adjuge la première place dans la région de Louga.

Les résultats du certificat de fin d’études élémentaires session de 2015 sont connus dans le département de Linguère. En effet ils étaient 3921 inscrits mais 3696 ont composé donc il y a eu 225 absents ,à l’arrivée 1250 élèves dont 658 filles ont pu décrocher leur premier diplôme scolaire(CFEE) soit un taux de réussite de 33,88%.Il faudra le signaler malgré ce faible taux de réussite à en croire certains parents d’élèves longtemps dominés par la psychose des grèves récurrentes des enseignants au cours de l’année scolaire, la circonscription scolaire de Linguère occupe la première place dans la région de Louga suivie de celle de Louga ensuite Kébémer.

Au regard du taux de réussite au CFEE jugé faible par certains parents d’élèves de la localité, cependant il y a des disparités intéressantes à l’image des écoles de Dahra Municipale conduite par Matar Wade ici le taux de réussite au CFEE est de 100%, l’école comptait 55 candidats et que tous sont admis au CFEE, l’école Dahra Montagne a un taux de réussite de 71,40% au CFEE les candidats étaient au nombre de 35, les 25 ont réussi au CFEE.A rappeler qu’il y a des écoles qui sont capotées avec zéro admis au CFEE dans le département de Linguère.

L’inspection de la formation et de l’éducation de Linguère, en dehors de sa première place au CFEE dans l’inspection d’académie de Louga, signalons que parmi les dix meilleurs élèves de la région de Louga pour ce qui concerne le certificat de fin d’études élémentaires en 2015,le département de Linguère compte quatre élèves issus de l’école élémentaire de Dahra Municipale c’est à Dahra Djoloff. Mieux encore dans ce lot des quatre élèves, l’on nous apprend que la première élève de la région de Louga au CFEE en 2015 est une élève de Dahra Municipale elle s’appelle Adama Dia à la grande fierté de toute la communauté scolaire du département de Linguère surtout celle de la commune de Dahra où se situe l’établissement scolaire où évoluait la fille.

Toutefois des parents d’élèves rencontrés sur place d’après eux ne cesseront de s’interroger à propos des résultats catastrophiques au sortir des examens scolaires, est ce que c’est l’Etat qui ne respecte pas ses engagements vis-à-vis des syndicats d’enseignants où bien les enseignants ne sont –ils pas dominés par la cherté de la vie à tel enseigne qu’ils exigent aux autorités de tutelle à revoir leurs conditions d’existence en cette période de conjoncture mondiale. A ces questions, ce sont nous les potaches qui payons les pots que nous n’avons pas cassés nous a martelé des élèves dans le milieu tout en déclarant qu’ils échouent massivement à l’examen. En attendant, l’espoir renaît car récemment le président de la république Macky Sall a eu à présider un conseil présidentiel sur les assises de l’éducation alors demain pourra être les bons jours avec une performance notée sur les résultats des examens scolaires.

Salla Ndiaye
Linguère.

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.