Rappel Ă  Dieu du Khalif Cheikh AdramĂ© Aidara : retour sur la vie et l’oeuvre du saint homme

La communautĂ© musulmane du dĂ©partement de LinguĂšre, particuliĂšrement celle de la citĂ© religieuse Darou Salam Maure communĂ©ment appelĂ©e Ndogandou, est dans l’émoi et la consternation. Cela fait suite Ă  la disparition du Khalif gĂ©nĂ©ral des Khadres dudit foyer religieux, Cheikh AdramĂ© Aidara, dĂ©cĂ©dĂ© dans la nuit du samedi 15 avril au dimanche 16 avril. Il Ă©tait ĂągĂ© de 75 ans. Pour rappel, Cheikh AdramĂ© Aidara occupa le khalifa en 1975 suite au rappel Ă  Dieu de son pĂšre Cheikh Day Aidara. Le dĂ©funt Khalif est fils de Cheikh Day et de Fatimata Ka connue sous le nom de Sokhna Boubou. Aujourd’hui c’est son fils ainĂ©, ChĂ©rif Idoumou Aidara qui devient alors le tout nouveau khalif gĂ©nĂ©ral de Darou Salam Maure.

Le dĂ©funt khalif de Ndogandou fut un homme hors du commun en effet il Ă©tait un Ă©rudit du coran, il Ă©tait Ă©galement un acteur social car ce dernier excella dans toute sorte de conflits pour ramener la paix dans la sociĂ©tĂ©. L’on nous apprend que ChĂ©rif Cheikh AdramĂ© Aidara n’hĂ©sitait pas Ă  donner ses biens pour calmer l’ardeur des plaignant. Il fut Ă©galement un homme de commerce facile.

Suite au dĂ©cĂšs du ChĂ©rif Cheikh Adrama Aidara , le foyer religieux de Darou Salam Maure est depuis hier le point de convergence des milliers de fidĂšles musulmans. Ils s’y rendent pour prĂ©senter leurs condolĂ©ances Ă  la famille du disparu. Parmi ces pĂšlerins figurent des hommes politiques, des chefs religieux, des proches du khalif, des sympathisants entre autres auprĂšs de la famille du dĂ©funt khalif .

De sa part,Aly Ngouye Ndiaye ministre de l’industrie et des mines accompagnĂ© par une forte dĂ©lĂ©gation s’est rendu tĂŽt hier au domicile du Khalif portant des mots de condolĂ©ances du Chef de l’Etat Macky Sall auprĂšs de la famille du Khalif.

Salla LinguĂšre.

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.