Quelques précisions pour Docteur Bérouba Guissé.(Par Magatte Diop Cojer Dahra)

Au grè de mes errances dans la toile, j’ai rencontré cette contribution du Docteur Bérouba Guissé plus précisément dans voxsn.net. Comme à son habitude Bérouba est une adepte des flèches de parthe. Il n’engage jamais le combat frontal.
Lors des élections passées Bérouba s’est éclipsé, laissant derrière lui ses compagnons de lutte désorientés, déboussolés, et sans repères. Conscient de son erreur de jugement monumental, et conscient également qu’il perd du terrain, Docteur veut se refaire une nouvelle santé en jouant son jeu favori : attaquer le Ministre Aly Ngouille Ndiaye.
Dans une démocratie, dire ce que l’on pense aisément ne relève pas de l’extraordinaire. D’ailleurs c’est la chose la plus normale au monde. Mais ce qui est ahurissant c’est de le dire avec componction. Parce que d’abord le rôle du Ministre de l’intérieur et de la Sécurité publique est, sous l’autorité du Premier Ministre, de préparer et de mettre en œuvre la politique arrêtée par le Chef de l’Etat en matière d’administration territoriale, de sécurité intérieure, de police administrative, de défense civile et d’organisation des élections. l’organisation des élections pour des orientations politiques peut être confiée à une autre entité. Donc elle n’est pas le substrat de ce ministère. Docteur le président Sall a confiance au Ministre Aly Ngouille Ndiaye non parce qu’il est teigneux et magouilleur mais très compétent et efficace. Le président Macky Sall en 2019 passera dès le 1er tour. On y arrivera non pas par la triche mais à travers un bilan global élogieux. L’opposition à mon humble avis doit répondre à cet appel au dialogue lancé par le président Macky Sall et réitéré par son ministre de l’intérieur. Il y a des fondamentaux sur lesquels des consensus forts peuvent et doivent être trouvés afin d’apaiser les cœurs, de dissiper les doutes et de tourner résolument vers la construction nationale à travers le plan Sénégal émergent. En voulant camper le débat sur la seule personne du ministre Aly Ngouille Ndiaye, l’opposition fait fausse route. Une seule chose m’est sûre dans la contribution, c’est que rien de ce qu’il avance ne lui est sûr.
Magatte Diop
COJER-Dahra

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.