Sous son poste de secrétaire général adjoint, Aminata Mbengue Ndiaye secondait jusqu’ici le défunt secrétaire général du Parti Socialiste, Ousmane Tanor Dieng à qui elle succède désormais à la tête de l’organisation politique. Aminata Mbengue Ndiaye va donc tenir les rênes de la formation politique jusqu’au prochain congrès ordinaire dont la date est encore inconnue. Ainsi, le ministre a été engagé par le secrétariat exécutif national (SEN) à poursuivre l’œuvre du président Ousmane Tanor Dieng, ce, en vertu des dispositions des articles 30 des statuts et 18 du règlement intérieur et, sous l’éclairage de la résolution annexe adoptée par le congrès extraordinaire du 27 novembre 2018. Pour ainsi faciliter la tâche à la nouvelle patronne des verts, la SEN demande à tous les camarades responsables d’apporter au secrétaire général adjoint tout le soutien agissant que requiert l’exercice de ses nouvelles responsabilités à la tête du Parti socialiste. Dans cet ordre d’idées, le SEN proposera la convocation d’une session spéciale du bureau politique élargie aux secrétaires généraux des coordinations qui précédera celle du comité central. Ces nouvelles prérogatives interviennent à l’issue de l’examen de la vie du Parti socialiste lors de la 68ème séance du SEN, la première réunion de la haute instance suivant le rappel à Dieu du président Ousmane Tanor Dieng. Elle a été présidée par le secrétaire général adjoint, Aminata Mbengue Ndiaye.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Abus de confiance, escroquerie : L’ex-ministre Habib Sy, trainé en justice par un homme d’affaires

Actusen.com – Habib Sy est traîné en justice par un nommé Alioune Badara Thiane, un …