A deux jours de la clôture du dépôt des candidatures à la présidentielle, la styliste des premières dames africaines annonce sa candidature. Comme Youssou Ndour, Diouma Dieng a vu sa décision diversement appréciée par ses compatriotes.

Au Sénégal, son nom rime avec élégance, jeunesse éternelle et prestance mais non avec politique. C’est pourquoi l’annonce de sa candidature en a surpris plus d’un. Elle avoue qu’il y a une semaine, elle n’y pensait pas. Mais c’est le parti politique Initiative Démocratique Joubal (IDJ) et le Mouvement des Chômeurs du Sénégal qui ont convaincu la styliste de présenter sa candidature. Ces deux structures pensent que Diouma Dieng est capable de remettre le Sénégal sur les rails.

«D’abord, aucun des candidats déclarés n’a promis de résorber le sous-emploi des jeunes, ensuite la candidature féminine reste encore vierge à l’exception de Mme Amsatou Sow Sidibé qui risque de s’agripper aux plus lourds qu’elle,» explique Moussé Yesse Niang, président du parti IDJ et porte parole de Diouma Dieng.

« Je ne pouvais rester sourde à la sollicitation de mes compatriotes pour […]"

Lire la suite >>

Ndeye Khady Lô

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Alioune Tine : « La peine de mort est cruelle et barbare, elle n’est pas dissuasive »

Le retour à la peine de mort est souvent évoqué par des parlementaires et des citoyens, fa…