La présidence du groupe parlementaire de la CEDEAO s’est invitée au bureau politique-assemblée générale extraordinaire-point de presse du parti Rewmi qui s’est tenu samedi dernier. « Le Sénégal assure la présidence de la CEDEAO. Ne pensez-vous pas que Macky Sall aurait pu confier la présidence du groupe parlementaire de la CEDEAO à quelqu’un qui maîtrise l’anglais un tant soit peu ? », s’est demandé Idrissa Seck qui n’a pas manqué de faire une proposition.

« Lamine Diallo de Tekki aurait pu faire un excellent candidat. C’est un polytechnicien et un grand intellectuel qui a été Dircab d’Alpha Omar Konaré qui a dirigé l’Union africaine. Il serait plus utiles aux destinées de la CEDEAO que mon condisciple Moustapha Cissé Lô », a laissé entendre l’ancien premier ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Éliminatoires CAN 2021 : Le Sénégal dans le groupe I

La Confédération africaine de football (CAF) a procédé aujourd’hui au tirage au sort des é…