PR Luc Sarr, membre du directoire politique de l’APR : « le ministre Aly Ngouille Ndiaye qui fait l’unanimité fondamentale, est aujourd’hui la personnalité politique majeure du département de Linguère »

Le superviseur de l’alliance pour la république, le professeur Luc Sarr, a présidé une réunion au centre Alé Badara Sy de Linguère. L’objectif de la rencontre, est de mieux préparer les élections locales qui pointent à l’horizon. Il  a saisi cette occasion, pour demander aux nombreux militants et responsables politiques qui ont fait le déplacement, d’éviter les querelles dans la confection des listes et de s’atteler à la massification du parti. Le  conseiller politique du président de la république, PR Luc Sarr se dit réjoui de la forte mobilisation « extraordinaire,  très  très belle au niveau de la commune qui a  affiché en terme de mobilisation une réelle percée mais aussi et surtout une unité fondamentale  autour du ministre  Aly Ngouille Ndiaye. J’ai  vu que la commune  de Linguère est totalement alignée derrière le ministre qui  a abattu un travail extraordinaire ». Il soutient qu’à Dahra, il ya quelques difficultés liées à un débordement   des militants  qui étaient  à la limite excités mais sur le fond, ils ont  délivré le message du président de la république. Le superviseur  poursuit que beaucoup d’interventions se sont déroulées, c’est vers la fin  qu’effectivement  qu’il y avait  eu des problèmes ; et c’est dans la confusion que la réunion s’est terminée. Pour le superviseur, c’est une tradition très compliquée entre les politiques à Dahra, « à Dahra, c’est une collectivité qui a des traditions  difficiles. Il  ya un choc de générations  et d’ambitions ».Selon le professeur Luc Sarr, sa présence à Linguère, est une décision du directoire politique de l’alliance pour la république, qui l’a mandaté, pour faire passer des directives, trois au total. « L’unité du parti est fondamentale pour réussir la mission. Pour y arriver, il faut massifier les relations internes et développer une stratégie d’implantation du parti, tout en l’animant »dit-il. La seconde, ajoute-t-il, le parti ira aux élections locales du 29 juin 2014 sous la bannière de Benno Bokk Yakaar. Enfin, le parti  a demandé de respecter les préinscriptions fondamentales, c'est-à-dire  la parité mais aussi se préparer pour les élections    et surtout élaborer des listes  consensuelles unitaires. A monsieur Sarr de souligner encore que le parti  doit gagner lors des élections  locales ; le président  Macky Sall doit avoir une large base majoritaire. « Quelques  leaders qui ont des  ambitions  certes illégitimes et si toute raison gardée, nous  conservons cela, je pense qu’on  pourra ensemble gérer Linguère avantageusement » rencherit-il.

« Le département de Linguère  présente  un intérêt majeur du point de vue géopolitique interne, du potentiel économique, sociologique et réel. Nous avons politiquement à relever un défi au niveau communal, face à Abib Sy  qui a travaillé de manière extraordinaire  à Linguère. C’est un test  grandeur nature quand on parle des citadins et des ruraux. Linguère est un  laboratoire  pour les élections locales » avance-t-il

Masse Ndiaye, correspondant permanent à Linguère

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.