Politique Linguère : Les préparatifs pour le ‘’mariage’’ du 2mars, entre Apr-Mrd, vont bon train

Tout le monde en parle à Linguère. Annoncée  depuis plus de deux mois, la fusion du parti du président Macky Sall(APR) et celui du mouvement d’Aly Ngouille Ndiaye, ministre de l’energie et des mines, n’est qu’une question de jour. La date retenue pour ce mariage est le 2 mars 2013. Un meeting est prévu au rond  poind de Linguère. Les présidents des communautés rurales, les chefs de village, les trois communes (Linguère, Dahra et Mbeuleukhé), bref les militants et sympathisants du mouvement pour la renaissance du Djolof, tentent l’impossible, pour donner tout le décor possible à ce grand rendez-vous. Une manière pour les futurs apéristes, de montrer au monde, la base de leur ledear, Aly Ngouille Ndiaye. N’eût été son calendrier chargé, le chef de l’Etat du Sénégal, Macky Sall, allait prendre part à ce meeting de fusion, comme annoncé tantôt. Quoiqu’on puisse dire, cette mobilisation a une importance capitale, car permettant au ministre de l’energie et des mines de réviser ses troupes. ‘’Nous devons tout faire pour réussir ce meeting et montrer au reste du monde notre poids politique. Pour cela toute la base départementale, voir même nationale sera mobilisée.’’ dit-il.

Pour atteindre l’objectif du MRD, les jeunes des trois communes et des villages polarisés, ont organisé une journée de réflexion. Une occasion pour eux, de débattre sur des points essentiels. Durant son allocution, le coordonnateur des jeunes, Masse Bousso a fait savoir que des moyens  seront mis sur place pour une organisation sans faille. ’’Notre souhait le plus ardent c’est de remporter toutes les élections locales (municipale et les collectivités locales) qui pointent à l’horizon’’ lance-t-il

Quant à son attaché de cabinet, Birame Sow, le ministre Aly Ngouille Ndiaye n’a jamais cessé de porter haut le flambeau du grand Djolof. ’Il a toujours œuvré pour l’émergence de son terroir. Homme de développement qu’il est, il est et restera au service de son pays en général et de sa a jeunesse en particulier.’’ Renchérit-il

En tout cas, même si le mouvement pour la renaissance du Djolof, a décidé de fusionner avec le parti de Macky Sall, tout le monde n’est pas sur la même longueur d’onde. Pour certains, ce choix est judicieux, car permettant aux deux partenaires (Macky et  Aly) de massifier leur parti.’’ L’APR  a besoin d’un ledear, dans le département de Linguère, à l’image d’Aly Ngouille’’ nous dit un vieux qui préfère garder son anonymat. Pour d’autres, Aly Ngouille peut coaliser avec le président mais pas de fondre son mouvement. ‘’ Nous sommes en politique et tout peut arriver. Il faut prévoir toutes les équations’’ s’insurge un socialiste.

L’on peut se poser  la  question dès maintenant. Pourquoi Macky veut il absorber le mouvement d’Aly Ngouille Ndiaye, après celui d’Aminata Tall(Selal) ? Tout ce qui nous intéresse, c'est l'émergence du Grand Djolof .

Masse Ndiaye, correspondant permanent à Linguère

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.