POLITICIEN UNE FOIS, POLITICIEN TOUJOURS (par Balla)

Ne serait-il pas une erreur d’appeler politiciens tous ceux qui s’activent dans l’arèna politique? Bien sĂ»r que oui car la sociĂ©tĂ© a nĂ©cessairement besoin du politique pour se faire et a horreur du politicien qui la parasite , la dĂ©nature ou la dĂ©règle.
En rĂ©alitĂ©, le politicien est comparable Ă  un faux billet de banque. Il reflète une très belle image de valeur qui n’est point la sienne.
Toujours Ă©lĂ©gant dans sa mise et dans son verbe, le politicien est prĂŞt a annoncer sans sourciller de grosses promesses rien que pour capter des votes, promesses qu’il oubliera dès le lendemain au rĂ©veil.
Après son discours pompeux devant des militants surexcitĂ©s , criant Ă  tue-tĂŞte et parfois portant des pancartes , le politicien se rassoit Regardant ces pauvres militants avec un semblant de sourire sincère , il se dit tout bas : « Quand nous aurons le pouvoir ,je changerai ma maison et ma voiture. Mes enfants, mes parents et mes proches ne manqueront de rien: bourses, billets d’avion, argent, promotion etc…
Une fois Ă©lu parfois par accident, il tourne le dos Ă  son staff ,et Ă  ses premiers conseillers. Il se bunkerise et s’entoure de nouvelles recrues qui le caresse dans le sens des poils.
Une fois son pouvoir tombĂ©, ce mĂŞme politicien n’hĂ©sitera pas de vite se reconvertir en bon transhumant Ă  la recherche d’un autre nouveau pâturage.
Quest ce qui en pâtit alors ,si ce n’est que la sociĂ©tĂ© .???

Balla DIAW
Directeur d’Ă©cole Ă  Dahra Djoloff

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.