LE PARADOXE DES COALITIONS POLITIQUES(Par Idrissa SAMB)

À la veille des élections législatives prévues en juillet 2017, des coalitions ou semblants de coalitions se forment dans le landerneau politique sénégalais. 
D’abord, nous avons la coalition BENNO BOK YAKAR qui avait porté le président de la république au pouvoir en 2012 et qui suffoque et tend vers l’implosion à cause des appétits parlementaires des uns et des autres. En effet, les partis membres de cette coalition ont tous rangé leur ambition présidentielle en 2019. Comment un parti politique qui renonce à ses ambitions aussi légitimes que la magistrature suprême peut continuer à survivre?

L’exemple patent c’est le parti socialiste qui nous a amené à l’indépendance qui se lie pieds et mains offerts au président de la république né après cette formation politique pour des sinecures, des intérêts personnels. 
Que dire de L’AFP avec à sa tête le pater moustapha Niass qui n’a que l’insulte à la bouche depuis 2012!

Mais, le comble c’est la ruée des rats du PDS de qui sautent et sortent de tous les coins pour rejoindre la prairie marron. Ho la politique de chez nous est contradictoire.  Les ennemis d’hier deviennent des amis d’aujourd’hui et vice versa.

     Ensuite, la fameuse coalition MANKOO OU TASSARO OU ANDADO NAKHANTE où on retrouve des ennemis jurés qui se sont livrés jadis à des batailles très rudes avec toutes les séquelles laissées à la démocratie sénégalaise  (dualité au sommet de l’état WADE -IDY).

   Que dire des invectives, calomnies et insultes entre le fils biologique et le fils d’emprunt de l’époque.  Aujourd’hui, voilà que ces derniers essaient de tromper les sénégalais pour éliminer ensemble l’ennemi au pouvoir et ensuite s’entretuer pour des ambitions personnelles et contradictoires.
Le comble c’est quand des politiciens qui étaient de l’autre camps présidentiel sachant qu’ils ne seront pas reconduits dans leur liste rejoignent MANKOO avec des calomnies et critiques infondées pour un bon positionnement sur les listes.  On se moque de qui?

Je ne suis ni pour BENNO encore moins pour MANKOO mais pour les formations politiques libres de toute influence partisane ou même des candidatures indépendantes.
VOTER UTILE C’EST CHOISIR DES REPRÉSENTANTS CAPABLES DE DÉFENDRE LES INTÉRÊTS DE LEUR TERROIR SANS COLORATION POLITIQUE À L’HÉMICYCLE. 
Idrissa Samb

2 Commentaires

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.