L’instruction du dossier de l’assassinat du taximan Ibrahma Samb, tué à coup de feu en octobre dernier au niveau d’ne station d’essence à Yoff, est sur le point d’être bouclé. Selon le journal Enquête, le juge du deuxième cabinet a déjà auditionné la partie civile ainsi que les différents témoins. Tout dernièrement, le juge Yakhama Léye a entendu sur le fond Ousseynou Diop, au cours d’une audition il y a une dizaine de jours.

Dans cet entretien avec le juge, le présumé coupable a maintenu ses aveux durant l’enquête préliminaire. Devant les enquêteurs, il avait reconnu les faits. Toutefois, il a plaidé l’excuse de provocation en soutenant avoir agi sous la colère car la victime a insulté de mère.

Les faits qui lu sont reprochés remontent le 27 octobre 2016 au niveau d’une station d’essence de Yoff.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Mbeuleukhé : La ziarra Thierno Baila prévue du 2 au 3 novembre