Le leader de Pastef, Ousmane Sonko, meurtri par les exactions qui ont coûté la vie à plus de 10 sénégalais, exige des punitions à la hauteur de l’acte. 
« Nous demandons l’ouverture d’une enquête indépendante. Et au niveau international une plainte sera déposée à la CPI. Il faut que les responsables répondent de leurs actes » tonne Ousmane Sonko. 
Il a tout de même salué le patriotisme des forces de sécurité qui ont essayé de s’acquitter de leur mission, à leurs corps défendant. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Education : Un don de 22.400 serviettes hygiéniques aux jeunes filles des Lycées du département de Linguère

Un lot de 70 caisses de 320 serviettes hygiéniques chacune a été remis à des jeunes filles…