Messi, Iniesta et Ronaldo finalistes pour le Ballon d’Or

La Fédération internationale de football (Fifa) et France Football ont dévoilé ce jeudi depuis Sao Paulo, au Brésil, le nom des trois finalistes pour le Ballon d’Or 2012. Il s’agit de Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et Andres Iniesta.

La Fifa et France Football ont dévoilé jeudi, en marge du tirage au sort de la phase de groupes de la Coupe des Confédérations 2013 organisée au Brésil, les noms des trois finalistes au Ballon d’Or 2012.

L'Argentin Lionel Messi, 25 ans, triple tenant du titre, sera une nouvelle fois le grandissime favori pour cette distinction honorifique. Un Ballon d’Or qui sera décerné le 7 janvier à Zurich après le vote des journalistes, des capitaines des équipes nationales et des sélectionneurs.

En cas de succès, l’attaquant du FC Barcelone deviendrait le premier joueur à récolter quatre Ballons d'Or. Il a déjà, l’an passé, égalé Michel Platini, qui en avait gagné trois de suite. "Les records sont faits pour être battus […] Si Messi gagne un quatrième Ballon d’or, c’est qu’il l’aura mérité. Et puis, à 25 ans, je pense qu’il a de toute façon toutes les chances de faire tomber un jour le record", confiait justement mercredi à Ouest France, le président de l’UEFA. Lionel Messi peut notamment compter sur le soutien d’un de ses anciens coéquipiers au Barça, le Camerounais Samuel Eto’o qui déclarait en octobre dernier : "Messi mérite le Ballon d’Or".

Lionel Messi en 2012

- Soulier d’or européen
– Meilleur buteur C1 (14 buts)
– Meilleur buteur Liga (50 buts)
– Vainqueur Coupe Espagne

Cristiano Ronaldo voterait pour lui-même

Sans surprise, on retrouve aux côtés de "la Pulga" son grand rival du Real Madrid, Cristiano Ronaldo. À 27 ans, le Portugais, champion d’Espagne en 2012, a marqué 46 buts la saison passée. Un score exceptionnel. Mais voilà, Messi a fait encore mieux en inscrivant 50 buts.

Dans une interview donnée à France Football début novembre, l’ancien joueur de Manchester United expliquait que pour lui, il n’y avait pas de débat possible : le Ballon d’Or devait lui revenir. "On n'a pas le droit de voter pour soi-même", expliquait ainsi Cristiano Ronaldo, qui, en sa qualité de capitaine de la sélection, a le droit de voter. "Mais si j'en avais la possibilité, bien sûr que je voterais pour moi. D'ailleurs, tous les joueurs feraient comme moi, cela me semble évident."

Le Portugais a modéré ses propos lors d’une interview donnée à la chaine BeIn Sport la semaine dernière. "Je n'y pense pas trop, a-t-il déclaré, évoquant le Ballon d’Or 2012. Ce sont les joueurs, les entraîneurs qui votent, donc attendons de voir. Mais vraiment, ça ne m'obsède pas. Ce n'est pas ça qui me fait avancer, que je le gagne ou pas ça ne changera pas ma vie, ça ne sera pas la fin du monde. Ce qui importe, ce n'est pas les trophées individuels, mais tout gagner avec l'équipe."

Justement, "CR7" a également porté cette année sa sélection portugaise jusqu'en demi-finale de l'Euro, pour échouer finalement aux tirs au but face à l'Espagne, futur championne d’Europe. C'est d'ailleurs dans cette équipe que l’on retrouve le troisième finaliste.

Cristiano Ronaldo en 2012

- Vainqueur Supercoupe d’Espagne
– Champion d’Espagne
– Demi-finaliste Euro

Iniesta a toutes ses chances

Il s’agit de l’architecte du jeu espagnol et du Barça, Andres Iniesta. La "Roja", championne d'Europe en 2008 et 2012, championne du monde en 2010, domine la planète football grâce notamment à son maître à jouer Andres Iniesta, déjà désigné meilleur joueur de l'Euro-2012. Le milieu de terrain blaugrana a également été sacré en août dernier par l’UEFA meilleur joueur de la saison 2011-2012.

À noter enfin que ces trois finalistes évoluent dans le championnat d’Espagne

Andres Iniesta en 2012

- Champion d’Europe
– Meilleur jour de l’Euro
– Joueur européen de l’année
– Vainqueur Coupe d’Espagne

Articles liés

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.