Le pape du Sopi a présidé hier, mercredi, la réunion du Comité directeur du Parti démocratique sénégalais (Pds). En effet, dès qu’il a foulé l’aéroport Léopold Sédar Senghor en provenance de la France, Me Wade a rallié directement la permanence de son parti. Au cours de cette rencontre, beaucoup de points ont été abordés, dont les audits. Selon le journal L’As, Me Wade constate, pour le déplorer, que tous ceux qui ont été auditionnés ou sont sur le point de l’être ont un dénominateur commun : le Pds (sic !). Ce qui l’amène à qualifier cela d’oppression. Aussi, le Président sortant a déclaré à ses frères libéraux : « J’avais accordé à Macky une période de paix. Désormais, je ne lui accorderai pas la moindre concession ».Il renseigne, en outre, qu’il avait demandé à ses partisans de ne pas déstabiliser le pays. Mais, c’était dans le cas où on ne s’attaquait pas au Secrétaire général national et au parti. « On ne naît certes pas démocrate, on le devient. Mais on ne naît pas non plus dictateur, on le devient », a-t-il lancé à l’endroit des nouvelles autorités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Éliminatoires CAN 2021 : Le Sénégal dans le groupe I

La Confédération africaine de football (CAF) a procédé aujourd’hui au tirage au sort des é…