Maroc : La région Souss-Massa, un futur grand pôle économique

Pour la seule annĂ©e 2017, la rĂ©gion Souss-Massa a rĂ©ussi Ă  attirer près de 1,8 milliard d’Euros, soit une augmentation d’environ 491% par rapport Ă  2016 ; des investissements qui permettront de lancer quelque 213 projets et de crĂ©er 12.793 emplois.
Ainsi, le secteur du tourisme, notamment la station balnĂ©aire de Taghazout avec la crĂ©ation des hĂ´tels Riu Tikida, Argan Bay Taghazout, le Hyatt Regency, le Taghazout Bay, le Marriott, le Hilton et l’hĂ´tel portĂ© par la sociĂ©tĂ© Pickalbatros, figure parmi les secteurs prioritaires, tout comme le projet de la station de dessalement d’eau, le Palais des Congrès et les secteurs des services et du BTP.
Par ailleurs, le projet industriel du Souss-Massa porte l’ambition de créer 24.000 nouveaux emplois à terme, en partenariat avec les fédérations professionnelles et des investisseurs privés.
Dans le domaine de la production agro-industrielle, le Souss-Massa sera érigé en plateforme de transformation de produits agricoles destinés tant au niveau national qu’au continent africain.
L’infrastructure du secteur de la construction navale engagera au niveau national près de 500 millions d’Euros d’investissement, et le secteur de la chimie connaĂ®tra, quant Ă  lui, un accompagnement spĂ©cifique, favorisant le dĂ©veloppement des filières de la chimie organique et de la chimie verte.
De plus, de nouveaux écosystèmes seront développés, notamment dans des secteurs émergents, leviers d’accélération industrielle, tels que la sous-traitance automobile, l’offshoring, le cuir, les matériaux de construction et la plasturgie.
Le  projet industriel de la région Souss-Massa s’inscrit parfaitement dans la Vision du Roi Mohammed VI qui prône, à travers le déploiement du processus de régionalisation avancée, un développement territorial équitable, équilibré, inclusif et adapté aux spécificités de chaque région et qui aspire à faire de la Région un pôle économique capable de créer de l’emploi, de valoriser ses richesses et de soutenir ses secteurs productifs pour assurer une croissance inclusive, au service du citoyen.
Ainsi, pour appuyer cette ambition rĂ©gionale, et en plus de l’accompagnement du secteur bancaire, cinq leviers complĂ©mentaires seront-ils mis en place : une Zone Franche Industrielle de 300 ha, l’implication de l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT) pour la formation des ressources humaines, l’affectation de 50 millions d’Euros au Fonds de DĂ©veloppement Industriel et Agricole, aux projets industriels de la RĂ©gion ;  le secteur privĂ© de la RĂ©gion Souss-Massa consacrera, pour sa part, 50 millions d’Euros pour investir dans ces projets industriels.
Aussi, le Roi Mohammed VI a t’il prĂ©sidĂ©, le 28 janvier 2018, Ă  Agadir, la cĂ©rĂ©monie de prĂ©sentation de la dĂ©clinaison rĂ©gionale du Plan d’AccĂ©lĂ©ration Industrielle 2014-2020 dans la rĂ©gion de Souss-Massa et de signature de huit conventions et d’un protocole permettant la mise en Ĺ“uvre de la rĂ©gionalisation du Plan d’accĂ©lĂ©ration industrielle au niveau de cette rĂ©gion ainsi que la concrĂ©tisation de 11 investissements industriels dans cette mĂŞme  rĂ©gion.
Ci-après les conventions et protocole signé :
1-Convention pour la déclinaison au niveau de la région de Souss-Massa des écosystèmes automobile, cuir, naval, Chimie, Plasturgie, matériaux de construction et offshoring.
2-Convention pour l’accompagnement des besoins en formation des ressources humaines de la stratégie de développement industriel de la région de Souss-Massa à horizon 2020.
3-Convention pour la mise en place d’une Cité de l’Innovation dans la région Souss-Massa.
4-Convention pour l’aménagement, le développement, la promotion, la commercialisation et la gestion de la zone franche Souss-Massa.
5-Convention pour la déclinaison de la stratégie de développement des industries agroalimentaires au niveau de la région de Souss-Massa.
6-Convention pour le financement du Programme de développement des Industries Agroalimentaires.
7-Convention pour la mise en place d’un Technopark dans la Région Souss-Massa.
8-Convention pour l’accompagnement à la mise en place d’un Fonds Privé pour le développement de l’investissement dans la région Souss-Massa.
9-Protocole pour la réalisation de 11 investissements industriels dans les secteurs des matériaux de construction, de la Plasturgie, des industries papier et carton et de l’Offshoring.
Au final, à travers le vaste projet industriel du Souss-Massa lancé le 28 janvier 2018 dans la ville d’Agadir, le Souverain marocain a mis en œuvre sa Vision prônant, à travers le déploiement de la régionalisation avancée, un développement territorial équilibré, inclusif et adapté aux spécificités de chaque région. Le but, en fin de compte, est de faire de cette région un pôle économique en mesure de créer l’emploi à partir des potentiels, des richesses et du tissu productif local afin de dynamiser une croissance inclusive.
Farid Mnebhi.

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.