Le Maroc fer de lance contre le terrorisme au niveau mondial

Il n’y a rien Ă  prouver, le Maroc, sous le leadership du Roi Mohammed VI, a une approche prĂ©ventive avant-gardiste dans la lutte contre le terrorisme. Une lutte qui a fait ses preuves tant en interne que sur le plan rĂ©gional et international.
En effet, le Maroc a oeuvrĂ© Ă  attaquer et Ă  dĂ©construire les idĂ©ologies radicales malfaisantes Ă  la base, ce qui lui permet de jouer un rĂŽle premier plan dans cette lutte qui, ne l’oublions pas, engage l’ensemble de la communautĂ© internationale.
C’est pourquoi, au Maroc, le rĂŽle des Mourchidates est d’une grande importance, tout particuliĂšrement sur la lĂ©gitimitĂ© de l’institution de la Commanderie des Croyants.
Aussi, il y a lieu de souligner les multiples initiatives marocaines dont la crĂ©ation, il y a plus d’une dizaine d’annĂ©es, de l’Institut Mohammed VI pour la formation des Mourchidates et Mourchidines. Un Institut qui forme des jeunes femmes prĂ©dicatrices Ă  prĂȘcher l’Islam du juste milieu, de l’altĂ©ritĂ© et de la tolĂ©rance dans les quatre coins du pays.
Quant Ă  l’impact de la venue des Mourchidates auprĂšs des jeunes marocaines, il est plus que positif et marque tout l’intĂ©rĂȘt marquĂ© et l’affluence qu’il suscite auprĂšs des diffĂ©rentes franges de la sociĂ©tĂ© marocaine.
Aussi, le professionnalisme marocain en matiĂšre de lutte contre terrorisme et l’extrĂ©misme violent est certain, dĂ©montrant que la Vision du Roi Mohammed VI a totalement rĂ©ussi Ă  combattre le danger, Ă  dĂ©construire le discours extrĂ©miste et Ă  dĂ©truire de nombreuses cellules terroristes tant au plan national que sur le plan international, notamment en Espagne, en France, en Italie, en Belgique et au Pays Bas et autres pays.
Est-il faux d’affirmer que le terrorisme dont sont victimes actuellement nombre de pays trouve son origine dans plusieurs causes, entre autres, l’instrumentalisation du religieux par des activistes pour lesquels, « la religion n’est qu’un outil de propagande et de la justification de leur projet politico-rĂ©volutionnaire » ? Bien Ă©videmment que non !
Farid Mnebhi.

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.