Mame Serigne Dia, promoteur du «daara» de Mbeuleukhé : Une vie au service de l’Islam

Fils de Coumba Ndiaye et de El Hadji Amadou Lamine Dia, le promoteur du « daara » moderne de Mbeuleukhé, dénommé Centre islamique El Hadji Daouda Dia, est un grand serviteur de l’Islam. Un homme pondéré, respectable et d’une générosité intellectuelle remarquable. L’enseignement du Coran est l’une de ses activités phares. Après avoir obtenu son Brevet d’études arabes au Sénégal, il est parti au Caire, en Egypte, pour poursuivre ses études à l’Université Al-Azhar où il obtient le baccalauréat en arabe en 1988, puis la Licence en arabe en 1998.

Très attaché aux études et à la formation, Mame Serigne Dia tutoie le milieu professionnel. Il est diplômé en relations publiques de l’Académie internationale des relations publiques et d’information du Caire. A cette distinction s’ajoute un diplôme en marketing à l’Agence Al Ahram du Caire spécialisée dans la publicité. De retour au Sénégal, en 1999, il s’est engagé à poursuivre l’œuvre de ses parents en ouvrant un « daara » à Mbeuleukhé qui reçoit des dizaines d’enfants venus même des villages environnants.

A. DIAW

lesoleil.sn

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.