Magal de Porokhane :SENS ET HISTORIQUE.

La communauté mouride célèbre le jeudi 22 mars 2012, le Magal de Porokhane dédié à la Sainte Mère de Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul, le Fondateur du Mouridisme.

Evénement d’une extrême importance dans le calendrier des fêtes religieuses au Sénégal et deuxième grande manifestation de la communauté mouride après le Magal de Touba, le Magal de Porokhane sera célébré ce jeudi14 avril 2011.  Une occasion pour les fidèles musulmans de tous bords, de l’intérieur du pays comme de la diaspora, de rendre hommage à Mame Diarra Bousso, la vénérée mère de Serigne Touba Ahmadou Bamba Mbacké. 

Sokhna Diarra se distinguait par sa foi, sa piété, une constante notoire dans la mission qu’elle s’est assignée.  Ce qui faisait d’elle une femme exempte de tout reproche vis-à-vis de Dieu, de son époux et des voisins en premier lieu ses coépouses  (Mame Anta Ndiaye Mbacké et Mame Faty Issa Diop) avec qui elle entretenait une complicité remarquable. En effet, de Mbacké à Porokhane en passant par Khourou Mbacké, jamais on n’a vu Mame Diarra se détourner  de son objectif. Mame Diarra fût décédée et inhumée à Porokhane vers 1865.Ce n'est qu'en 1912 que Serigne Touba dépêcha son Fils Serigne Bassirou à Porokane pour délimiter le mausolée et s’occuper du village .Serigne Bassirou(4eme fils de Borom Touba) y venait se recueillir régulièrement.Il y construisa une concession et organisa le 1er Magal de Porokhane en 1952.

Les lieux de pèlerinage dans le village sont : le Mausolée, le puits et le  ngui guiss (un arbre situé à la périphérie du village où Serigne Touba avait l’habitude de se retirer).

 

khalifa dieye, notre correspondant à mbacké

Articles liés

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.