(MAGAL) ALY NGOUILLE MET LA PRESSION SUR SES SERVICES : « Je ne quitterai pas Touba avant le magal… Point de dengue pour ce magal ! ‘

Aly Ngouille Ndiaye met ainsi la pression sur les services de l’État, avant de les interroger un à un sur le niveau d’exécution des tâches qui leur sont confiées.
Il dira, en passant, attacher du prix au travail d’hygiène à faire pour éviter que la dengue ne pénètre dans la cité religieuse. C’est dans cette veine qu’il recommandera vaille que vaille que des opérations de saupoudrage soient menées pour éliminer les moustiques. Il se voudra clair. Pour lui, il n’est pas question qu’il soit noté un seul cas de cette maladie qui n’est pas loin de sévir dans le Ndiambour.

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.