Les hommes politiques qui ont plus deux postes électifs sont avertis. Ils seront tous destitués comme Aida Mbodj, s’ils persistent à garder les trois postes. Macky Sall qui se trouve actuellement en France a déclaré que personne ne sera épargnée par cette loi.
«Tous ceux qui sont dans ce cas vont subir le même sort. Même les responsables du parti qui ont plus de deux mandats électifs vont perdre le dernier », a-t-il déclaré. Et parmi les responsables de son parti qui pourraient être concernés par cette décision figurent Aliou Dembourou Sow de Ranéro et Yatta Sow. Mais ce dernier a fait savoir qu’il a démissionné de son mandat depuis juillet 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Dahra Djoloff : Décès d’un médecin par arrêt cardiaque

Un drame est survenu hier jeudi 19 septembre vers 21 h, au quartier Angle Ndiakhaye, dans …