Le niveau élevé des taxes et redevances appliquées aux billets d’avion ne rouve pas l’adhésion de Macky Sall. Pis le Présiden de la République trouve même ça inacceptable du fait que cela rend excessivement chère la destination Sénégal. Et le chef de l’Etat a décidé de toutes les supprimer, en dehors de celle qui sert à financer la construction de l’aéroport international Blaise Diagne.

«Par exemple, à Dakar, un billet vendu à 407 000 FCFA vous avez énormément de surtaxe. La surtaxe carburant c’est 186 000 francs CFA. La Rdia 34.500. La taxe d’émission 7000 francs CFA. La taxe de sureté 4000 francs Cfa, La redevance passager 16 000 francs CFA, la redevance aviation civile 1500 francs CFA. J’ai décidé à partir de maintenant de supprimer toutes ces taxes en dehors de la Rdia », a-t-il déclaré ce jeudi à Ziguinchor au cours d’un forum organisé dans le cadre de sa tournée économique.

«La structure des billets Dakar-Paris montre l’importance des taxes qui représentent à elles seules 53.4% du billet. C’est inacceptable. 53.4% du cout du billet ce sont des taxes et redevances. Comment voulons nous promouvoir le tourisme, si nous gardons les mêmes structures de coût », a insisté Macky Sall.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Check Also

Pose de la première pierre des travaux de construction du futur commissariat de police de Linguère

La  première pierre du futur commissariat de police de Linguère qui sera implantée à …