Macky enterre le Sénat, Haut conseil des collectivités locales en bonne voie

Aussitôt  que l’idée  de faire revenir le Sénat dans le dispositif institutionnel du Sénégal a été évoquée, aussitôt une levée de boucliers s’en est suivie.  Ce qui a obligé le président de la République à envoyer un de ses conseillers techniques, Diamé Diouf, sur le plateau de la Radiodiffusion télévision sénégalaise (Rts), hier, dans le journal télévisé de 20 heures. «Le président de la République n’est pas dans une dynamique de restaurer le Sénat et ça c’est clair ! Le Sénat a juste fait l’objet d’une interpellation lors de la rencontre entre le président de la République et les membres de la coalition Benno Bokk Yaakaar», a expliqué Diamé Diouf sur le plateau de la Rts. Des propos repris par «Sud Quotidien».


«Le président de la république a naturellement indiqué que cette question pouvait être posée et débattues. Maintenant, entre poser la question et débattre de la question, je pense qu’il y a un grand fossé à ce niveau-là. Les commentaires qui ont donc été entendus un peu partout ne sont pas conformes à la réalité», fait-il remarquer.


En revanche,  avance-t-il, «il y a des dispositions qui sont en train d’être prises pour l’installation du Haut conseil des collectivités locales conformément aux dispositions du Code général des collectivités locales, c’est cela qui est conforme à la réalité».

Ajouter commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.